Département d’histoire UT-2021-162641-017

Professeur(e) adjoint(e)/agrégé(e), Département d’histoire

Le Département d’histoire du Collège militaire royal du Canada (CMR) à Kingston, en Ontario, invite les personnes qualifiées à poser leur candidature pour un poste de durée indéterminée de professeur(e) adjoint(e) ou agrégé(e) en histoire mondiale/transnationale d’avant le vingtième siècle. La classification sera établie en fonction des compétences et de l’expérience de la personne. Le candidat retenu devra posséder au moment de l’embauche un doctorat en histoire ou en études sur la guerre d’une université reconnue. Le candidat retenu devra démontrer sa capacité à travailler au niveau universitaire en français et en anglais puisque le poste est désigné « bilingue impératif au niveau CCC/CCC ». Les preuves de compétence linguistique seront déterminées par des examens administrés par la Commission de la fonction publique du Canada. La date souhaitée d’entrée en fonction est le 1er juillet 2022.

Le candidat retenu devra présenter un dossier de recherche active en histoire mondiale ou transnationale d’une période antérieure au XXe siècle. Il devra également démontrer qu’il a de l’expérience de l’enseignement de l’histoire mondiale ou transnationale d’une période antérieure au XXe siècle. Le candidat retenu devra donner des cours dans les deux domaines, au premier cycle et aux cycles supérieurs. Les candidats doivent être en mesure de démontrer qu’ils ont ou pourraient acquérir la capacité de donner des cours du tronc commun ou des programmes d’histoire et d’études militaires et stratégiques du CMR, notamment des cours comme HIE/F 270 et HIE/F 271 (Introduction à l’histoire militaire). Les candidats doivent fournir la preuve d’une solide expérience d’enseignement et de leur engagement envers l’excellence en pédagogie.

Les candidats doivent démontrer leur engagement actif dans un programme de recherche indépendant. Cet engagement en recherche doit être étayé par un solide dossier de publications évaluées par des pairs et démontré à la fois par la quantité ou la fréquence de leurs publications et leur accès réussi au financement de la recherche.

De plus, le candidat retenu devra apporter sa contribution en rendant service au département, à la faculté, à l’université et/ou à la communauté en général. La capacité à travailler en collaboration avec des collègues dans un environnement universitaire est donc essentielle.

Les postulants sont priés d’envoyer les documents suivants en format PDF dans un seul courriel à l’adresse SSH-Prof@rmc-cmr.ca au plus tard le 30 novembre 2021 :

  • Une lettre de présentation qui indique vos qualifications pour le poste;
  • Un curriculum vitæ récent;
  • Un dossier d’enseignement;
  • Un dossier de recherche;
  • Une preuve de citoyenneté;
  • Une attestation de scolarité;
  • Les coordonnées de trois répondants avec lesquels nous pourrions communiquer afin de confirmer vos qualifications.

Veuillez indiquer le numéro de dossier UT-2021-162641-017 dans votre courriel. Les candidats peuvent participer au présent processus de nomination dans la langue officielle de leur choix. Si vous avez des questions concernant ce processus, veuillez communiquer avec le président du comité de recrutement, Kevin Brushett, Ph.D. (Kevin.Brushett@rmc-cmr.ca). Les personnes présélectionnées seront convoquées à une entrevue. Nous remercions toutes les personnes qui poseront leur candidature. Toutefois, nous ne communiquerons qu’avec les personnes retenues pour les étapes suivantes.

Le Collège militaire royal du Canada est situé à Kingston, en Ontario, sur les terres traditionnelles des peuples anishinaabe et haudenosaunee. Ces terres sont régies par le Pacte de la ceinture wampum dit « Bol à une seule cuillère », un accord entre ces peuples autochtones pour partager et entretenir la terre et ses ressources et prendre soin de la population. La communauté des colons de Kingston a des racines profondes qui remontent au régime français et à l’arrivée des loyalistes britanniques au lendemain de la guerre d’Indépendance américaine. Kingston a fini par devenir la première capitale des Provinces-Unies du Canada dans les années 1840. Actuellement, la ville est le centre culturel du sud-est de l’Ontario, avec des communautés d’arts, de divertissements, de récréation et de loisirs dynamiques et innovantes. Elle compte également des établissements d’enseignement et de recherche de classe mondiale et des établissements de santé de pointe. Kingston est désignée ville bilingue par le gouvernement de l’Ontario.

Le Collège militaire royal est la plus grande université fédérale du Canada et fait partie du système des collèges militaires canadiens, qui possède d’autres campus à Toronto, en Ontario (le Collège des Forces canadiennes) et à Saint-Jean, au Québec (le Collège militaire royal de Saint-Jean). Fondé en 1874, le CMR a pour principale mission de former les futurs chefs des Forces armées canadiennes dans quatre domaines d’activité : les études universitaires, la condition physique, le bilinguisme et le leadership. Le CMR fait partie du ministère de la Défense nationale et emploie à la fois des civils et des membres des Forces armées canadiennes comme professeurs et membres du personnel. Le CMR offre depuis longtemps un environnement positif, inclusif, multiculturel et axé sur la recherche, et il s’engage fermement à soutenir l’équité, la diversité et l’inclusion. Le CMR offre des salaires et des avantages sociaux concurrentiels (notamment un régime de soins de santé et de soins dentaires, des congés parentaux et un régime de retraite exceptionnel). Il soutient également les nouveaux employés en payant leurs frais de réinstallation et en leur offrant une aide financière de démarrage.

Le Département d’histoire offre un environnement d’enseignement et de recherche dynamique et collaboratif. Un des plus grands départements du CMR, il occupe depuis longtemps une place centrale dans la formation des élèves-officiers. Unique parmi les universités canadiennes pour sa vaste expertise dans les domaines de l’histoire militaire et de l’histoire diplomatique, le Département d’histoire du CMR entretient des relations étendues avec la communauté des études de défense et de sécurité au sens large. Au-delà de ces domaines de base, son corps professoral est activement engagé dans un large éventail de domaines d’enseignement et de recherche, notamment l’histoire des genres, de l’environnement, de la culture et des Autochtones.

La fonction publique du Canada s’est engagée à se doter d’un effectif compétent et diversifié qui reflète la diversité des Canadiens à qui elle offre des services. Elle souscrit au principe d’équité en matière d’emploi et vous encourage à indiquer votre appartenance à l’un des groupes désignés au moment de soumettre votre candidature. Si vous avez besoin d’une aide technique ou d’une autre méthode d’évaluation afin de garantir une évaluation équitable de vos qualifications, veuillez l’indiquer dans votre candidature.

Conformément à la Loi sur l’emploi dans la fonction publique, la préférence sera accordée aux vétérans et aux citoyens canadiens. Les candidats qui détiennent un diplôme d’études obtenu à l’étranger doivent fournir une preuve de son équivalence canadienne. Veuillez consulter le Centre d’information canadien sur les diplômes internationaux pour de plus amples renseignements à ce sujet.

Critères de mérite et conditions d’emploi

Qualifications essentielles

Exigences linguistiques

Bilingue impératif (niveau CCC/CCC)

Études

Être titulaire d’un doctorat en histoire ou en études sur la guerre d’une université reconnue

Expérience

Pour toutes les classifications :

E1 - Expérience acceptable d’enseignement au niveau universitaire en histoire mondiale ou transnationale d’avant le XXe siècle.

E2 - Expérience acceptable de recherche au niveau universitaire en histoire mondiale ou transnationale d’avant le XXe siècle.

Outre E1 et E2, les éléments suivants sont nécessaires en fonction du niveau UT :

Pour le poste de professeur adjoint (UT02) :

E3 - Expérience démontrant la capacité à mener des activités de recherche savantes*** et à élaborer un programme de recherche financé de manière indépendante

Pour le poste de professeur agrégé (UT03) :

E4 - Expérience démontrant un enseignement efficace au niveau universitaire sur plusieurs années dans des domaines liés au poste à doter

Et

E5 - Expérience démontrant des activités de recherche et un financement indépendants sur plusieurs années dans un domaine lié au poste à doter

*** Par « activités de recherche savantes », on entend la publication d’articles dans des revues à comité de lecture, des presses universitaires ou d’autres médias revus par les pairs dans un domaine lié au poste à doter.

Capacités et compétences

CA1 - Capacité à élaborer, tenir à jour et donner des cours au premier cycle et aux cycles supérieurs

CA2 - Capacité à communiquer oralement

CA3 - Capacité à communiquer par écrit

Qualités personnelles

QP1 - Bonnes relations interpersonnelles

QP2 - Fiabilité

QP3 - Jugement

QP4 - Leadership

Qualifications constituant un atout

QA1 - Expérience de la supervision de projets, de mémoires ou de thèses, tous cycles confondus

QA2 - Expérience ou capacité d’enseignement des cours d’histoire du tronc commun du Collège et des cours obligatoires des programmes d’histoire et d’études militaires et stratégiques, notamment les cours HIE/F 270 et HIE/F 271 (Introduction à l’histoire militaire) et d’autres cours de ces programmes

QA3 - Expérience de l’administration universitaire

Besoins organisationnels

Les candidats peuvent s’identifier comme appartenant à l’un des groupes d’équité en matière d’emploi suivants : Autochtones, minorités visibles, personnes handicapées et femmes. 

Conditions d’emploi

Vérification approfondie de la fiabilité.

Les candidats intéressés doivent posséder toutes les qualifications essentielles pour être nommés à ce poste. Toutefois, une personne peut être nommée au poste même si elle ne possède pas toutes les qualifications constituant un atout, voire même si elle n’en possède aucune. De plus, une personne peut être nommée au poste même si elle ne satisfait pas aux besoins opérationnels ou organisationnels. Cependant, il est préférable de satisfaire à ces critères, car ils peuvent constituer un facteur déterminant dans le choix de la personne qui sera nommée.

Un message du gouvernement du Canada

Date de modification