Rapport d’évaluation final - Résultats du programme de psychologie militaire et leadership

PAQE 2016 - Examen du programme de Psychologie militaire et leadership - Rapport d’évaluation finale et plan de mise en œuvre

Conformément au Processus d’assurance de la qualité de l’établissement (PAQE) du Collège militaire royal du Canada (CMRC), le présent rapport d’évaluation finale fait une synthèse de l’évaluation externe, de la réponse interne ainsi que des évaluations du diplôme en psychologie offert par le Département de psychologie militaire et leadership. Le rapport indique les points forts importants des programmes ainsi que les possibilités d’amélioration; il établit, par ordre de priorité, les recommandations qui ont été choisies pour être mises en œuvre.

Le rapport comprend un plan de mise en œuvre qui identifie les personnes qui seront chargées d’approuver les recommandations contenues dans le rapport d’évaluation finale, de fournir les ressources nécessaires pour la mise en œuvre de ces recommandations, d’apporter les changements en matière d’organisation, de politique ou de gouvernance nécessaires au respect des recommandations, de mettre en œuvre ces recommandations et, enfin, d’établir le calendrier des mesures à prendre pour surveiller la mise en œuvre de ces recommandations.

Aperçu du processus d’examen du programme :

Le rapport d’auto-analyse des programmes a été rédigé en juin2017. Pour ce qui est des programmes examinés, le rapport présentait les attentes liées au grade, une évaluationanalytique, les plans de cours, des données relatives aux programmes, des données d’enquête fournies par le Bureau de l’assurance de la qualité et des appendices présentant un échantillon d’examens ainsi que descurriculum vitæ de membres du corps professoral.

Un évaluateur externe indépendant (M.JohnTivendell, Université de Moncton) et un évaluateur interne (M.ChrisThurgood, du CMR du Canada) ont été choisis à partir d’une liste d’examinateurs possibles etde candidats approuvés par le doyen. Ils ont examiné les documents de l’auto-analyse et ont fait une visite de l’établissement les 15 et 16 janvier2018. La visite comprenait des entrevues avec le doyen de la Faculté des Arts, le vice-recteur aux études, le directeur du Département de psychologie militaire et leadership, le bibliothécaire en chef, plusieurs membres civils et militaires du corps professoral du Département de psychologie militaire et leadership, ainsi que plusieurs étudiants inscrits aux programmes. Ensuite, les membres du Comité externe d’examen (CEE) ont rédigé un rapport fondé sur l’auto-analyse et leur visite de l’établissement. Le rapport a été transmis aux membres du département et a fait l’objet de discussions avec le corps professoral du Département de psychologie militaire et leadership.

Dans leur rapport qu’ils ont présenté en mars 2018, les évaluateurs décrivent comment les programmes du Département de psychologie militaire et leadership respectent les critères d’évaluation du PAQE et les normes des départements de psychologie ailleurs au Canada.

Le rapport du département et celui du CEE fournissent une analyse approfondie de la situation actuelle au Département de psychologie militaire et leadership. Tous les intervenants ont profité de l’occasion pour réaliser une analyse utile et importante et formuler des recommandations sur le contexte actuel du département et sur son avenir.

Forces et faiblesses dignes de mention des programmes

Le CEE a cerné un certain nombre de points forts dans les programmes du Département de psychologie militaire et leadership.

  • « Le diplôme en psychologie offert au CMR est conforme aux attentes propres à une université canadienne. Par leur excellence, le corps professoral du Département de psychologie militaire et leadership et les administrateurs de la Facultémontrent leurengagement sérieux à offrir un programme qui répond aux normes et aux objectifs pédagogiques attendus, voire les dépasse, en assurant ainsi que les diplôméssont prêts à relever les défis dansleur carrière militaire. Ces élèves-officiers, du moins ceux que nous avons rencontrés, étaient aussi de calibre à s’inscrire à des programmes d’études supérieures dans d’autres universités s’ils le voulaient. »
  • « Le programme reflète ce qui est couvert dans la plupart des autres universités canadiennes et ce que recommande la Société canadienne de psychologie .»
  • « Le Département de psychologie militaire et leadership peut et doit introduire un programme d’études supérieures en psychologie, dans le cas présent, une maîtrise en psychologie. »

Le CEE a repéré trois sujets de préoccupation pour les programmes du Département de psychologie militaire et leadership :

  • la nécessité d’augmenter les résultats de recherche publiés et évalués par les pairs, et également d’augmenter et d’améliorer les possibilités de financement offertes par le ministère de la Défense nationale;
  • la nécessité d’établir une charge d’enseignement juste, comparable et équitable;
  • la nécessité de créer un espace de laboratoire accessible au corps professoral et aux étudiants pour mener des recherches.

Après avoir consulté le corps professoral et le personnel du programme, le directeur du département a présenté une réponse au rapport des évaluateurs en juin 2018. De concert avec les directeurs (l’ancien et le nouveau) du département, le doyen de la Faculté des sciences humaines et sociales a rédigé le présent rapport d’évaluation finaleen octobre2019. Des recommandations précises y sont abordées, et des mesures de suivi et un calendrier y sont fournis.

Résumé des recommandations des évaluateurs et réponses du département et du doyen

Le CEE a cerné les sujets de préoccupation ou les problèmes suivants nécessitant une attention particulière :

Recommandation no1 : Le Comité recommande que le Département de psychologie militaire et leadership continue d’adapter la maisonHewett afin de pouvoir y intégrer l’équipement moderne nécessaire pour répondre aux besoins de recherche et d’enseignement d’aujourd’hui.

Réponse no1 du département : Le Département de psychologie militaire et leadership souscrit à cette recommandation et a pris des mesures pour améliorer la situation. En particulier, nous tenterons d’obtenir de nouveaux appareils électroniques qui seront utilisés à des fins d’enseignement(p.ex. projecteurs PowerPoint à la maisonHewett). En outre, le Département de psychologie militaire et leadership examine diverses options (division d’un grand bureau en deux) afin de créer des locaux à usage particulier spécialement conçus pour les laboratoires.

Réponse du doyen : Le département est encouragé à continuer à mettre à niveau la maisonHewett à ces fins précises. De plus, nous cherchons des occasions de créer un espace à double usage pour la tenue d’examens et un laboratoire de recherche comportementale, ces espaces ayant des caractéristiques semblables. Plus précisément, ces espaces comprennent une grande salle d’enseignement et d’évaluation informatisée et une petite salle réservée aux évaluations individuelles.

Recommandation no2 : Le Comité recommande d’augmenter la publication des résultats de rechercheet leur évaluation par les pairs.

Réponse no2 du département : Le Département de psychologie militaire et leadership souscrit à cette recommandation et préconise une réduction de la charge de cours des professeurs (la faisant passer de six à cinqcours, voire quatrecours, comme il est suggéré dans le rapport à la page12 et souligné dans la justification14) afin de laisser plus de temps aux efforts de recherche et de diffusion (p.ex. publication et présentations à des conférences). De plus, le Département de psychologie militaire et leadership reconnaît également qu’il conviendrait de prévoir une «journée de recherche» par semestre–lorsque les horaires le permettent–pour chaque professeur à temps plein. Une «journée de recherche» est une journée de travail pour laquelle le professeur n’a aucune fonction d’enseignement. S’il n’est pas possible d’offrir à tous les membres du corps professoral une journée de recherche par semestre, alors nous ferons une rotation de sorte que tout le monde obtienne au moins une journée de recherche par année, soit à l’automne ou à l’hiver. En outre, un professeur titulaire d’une subvention importante devrait se voir accorder un allégement de sa charge de cours s’il obtient des fonds pour le Collège à ces fins.

Réponse du doyen : L’affectation actuelle des cours s’effectue en fonction de sixcours par année et se fonde uniquement sur le nombre de cours et non sur la taille du cours ou tout autre facteur. Un comité mixte sur la charge de travail auquel participeront la direction de l’université et l’association du corps professoral sera créé afin d’examiner la répartition juste et équitable de la charge de travail qui pourrait avoir une incidence sur les affectations normalisées pour les départements, y compris le Département de psychologie militaire et leadership.

Recommandation no3 : Le Comité recommande que les chercheurs du Département de psychologie militaire et leadership aient accès à plus degrandesrevues scientifiques en psychologie.

Réponse no3 du département : Le Département de psychologie militaire et leadership convient que davantage de ressources devraient être allouées à la Bibliothèque pour appuyer les étudiants et les professeurs qui effectuent de la recherche en psychologie (p.ex. revues électroniques). Il semble que les revues électroniques soientplus facilement accessibles dans certains domaines que dans d’autres. Par exemple, les revues portant sur le comportement organisationnel sont plus facilement accessibles que les revues d’autres disciplines de la psychologie, comme la psychologie clinique et la psychologie positive. De plus, les ressources en français sont moins abondantes et moins accessibles. En outre, il serait très important d’avoir accès à des revues électroniques pour les étudiants qui s’inscriront au futur programme de maîtrise en psychologie (voir numéro8).

Réponse du doyen : Le département est encouragé à travailler par l’intermédiaire du comité de la bibliothèque pour s’assurer que les revues adéquates seront accessibles. Le bibliothécaire en chef continue de travailler à l’amélioration des mécanismes d’accès aux revues en ligne, qui ont souffert du manque d’accès aux consortiums.

Recommandation no4 : Le Comité recommande une surveillance régulière des intérêts changeants du personnel (membres du corps professoral) du Département de psychologie militaire et leadership au niveau départemental et la transmission de leurs besoins aux administrateurs de la Faculté.

Réponse no4 du département : Le Département de psychologie militaire et leadership reconnaît que les intérêts de son corps professoral changeront ou évolueront probablement au fil du temps. Les professeurs seront encouragés à communiquer leurs intérêts changeants au fur et à mesure et ces changements feront l’objet de discussions au niveau départemental. Nous considérons cette surveillance des intérêts et des besoins comme particulièrement cruciale en ce qui concerne notre capacité continue à répondre aux besoins de nos étudiants de premier cycle et à offrir un programme de maîtrise. Dans la mesure du possible, les besoins changeants de notre corps professoral seront pris en compte, sachant que la qualité des programmes existants devra être protégée. Au besoin, la nécessité de ressources supplémentaires (p.ex. l’équipement de laboratoire) sera signalée aux administrateurs de la Faculté.

Réponse du doyen : L’embauche pour une période indéterminée est un point essentiel pour tout département, où l’offre de programmes peut être renforcée ou réorientée en fonction des domaines d’expertise requis des nouveaux employés. Le Département est encouragé à repérer les programmes qu’il aimerait offrir, à recenser l’expertise de ses membres actuels par rapport à cet idéal et à déterminer les possibilités d’embaucher, d’abord pour une durée déterminée et, ensuite, pour une durée indéterminée, pour atteindre cet objectif.

Recommandation no5 : Le Comité recommande de prévoir au moins un laboratoire par membre du personnel.

Réponse no5 du département : Le Département de psychologie militaire et leadership prend en considération cette recommandation et cherche à répondre à la demande des membres du personnel qui ont besoin d’un laboratoire pour effectuer leurs recherches. En ce moment, nous avons obtenu un espace de laboratoire pour notre nouveau membre du corps professoral et, comme il est indiqué dans la réponse no1, nousexaminons diverses solutions pour créer plus d’espaces de laboratoire. Nous avons tenu une réunion départementale pour discuter de cette question et la majorité du corps professoral convient qu’un espace de laboratoire commun (plutôt qu’un espace de laboratoire propre à chaque membre du corps professoral) répondrait aux besoins du corps professoral et des étudiants. Par le passé, d’autres départements sur le campus ont autorisé les professeurs à utiliser leurs installations (lorsqu’elles étaient libres) comme laboratoires; nous avons l’intention de poursuivre cette pratique, au besoin.

Réponse du doyen : Veuillez vous reporter à la recommandation no1 ci-dessus.

Recommandation no6 : Le Comité recommande que le personnel du Département de psychologie militaire et leadership aborde ou discute, dans le cadre d’une réunion départementale, de la question des «classes de petite taille».

Réponse no6 du département : Le Département de psychologie militaire et leadership a discuté de cette question par le passé et continuera de l’examiner, au besoin. Les cours obligatoires, tels que le coursPSE103–Introduction à la psychologie humaine et le coursPSE301–Comportement organisationnel et leadership, ainsi que des cours populaires, comme le coursPSE330–Les fondements de la psychologie anormale, comptent normalement un plus grand nombre d’étudiants inscrits. Pour le moment, le nombre d’étudiants autorisés dans une section du coursPSE301, par exemple, est limité à 25. Si les membres du Département de psychologie militaire et leadership décident que plusieurs sections d’un cours doivent être combinées, un assistant à l’enseignement devrait être embauché pour accomplir des tâches telles que la notation des documents et des examens. Une autre possibilité consisterait à offrir aux étudiants de notre futur programme de maîtrise (étudiants civils) un assistant d’enseignement.

Réponse du doyen : Les assistants à l’enseignement seront financés pour toute classe de plus de 24élèves. L’utilisation judicieuse des limites quant aux nombres d’élèves dans les cours aux échelons supérieurs est encouragée. Il est entendu qu’à mesure que le nombre d’étudiants à un cours augmente, les attentes en matière de pédagogie et d’évaluation changent. La taille des classes au cours d’introduction à la psychologie est en moyenne d’environ 30étudiants, ce qui est exceptionnellement inhabituel dans la discipline; l’ensemble de la cohorte inscrite au coursPSE103, soit 220élèves répartis en septsections de cours, est plus petite que certaines sections comparables dans les grandes universités. Cela dit, nous sommes conscients que la petite taille des classes fait le cachet du CMR, mais qu’il doit aussi y avoir un équilibre entre ce cachet et l’utilisation économique des ressources.

Recommandation no7 : Le Comité recommande d’examiner la façon dont le calendrier des cours est établi sur l’ensemble du campus.

Réponse no7 du département : Le Département de psychologie militaire et leadership admet que l’établissement du calendrier des cours en fonction de l’horaire du Collège est souvent un défi. Tout récemment, un nouveau système a été mis en place pour éviter les conflits d’horaire qui permet une meilleure répartition des cours obligatoires et à option sur un semestre donné. Le comité responsable du calendrier, qui comprend un membre du département, est très occupé à trouver des moyens d’améliorer la structure du calendrier.

Réponse du doyen : Le Département est encouragé à travailler par l’intermédiaire du comité responsable du calendrier pour régler tout problème propre à une discipline et lié à la répartition des sections de base communes entre la Faculté des sciences humaines et sociales et la Faculté de génie. En outre, le département est encouragé à faire preuve de rigueur dans sa planification du calendrier et sa saisie de données afin d’éviter l’introduction de conflits en reconnaissant les diverses contraintes de programme.

Recommandation no8 : Le Comité recommande de créer des lieux pour présenter les résultats de recherche des étudiants et du personnel.

Réponse no8 du département : Le Département de psychologie militaire et leadership a déjà mis en place des lieux où les étudiants peuvent présenter leurs recherches. Dans le cadre du programme spécialisé, les étudiants doivent déjà présenter leur thèse à leurs pairs, aux professeurs et à la communauté du Collège en général. Les étudiants francophones qui suivent le coursPSF211 présentent habituellement leurs recherches à la Société québécoise pour la recherche en psychologie. Depuisquelques années, les professeurs sont invités à présenter leurs recherches à d’autres collègues dans le cadre de «dîners-causeries». De plus, certains professeurs présentent leurs recherches aux causeries en sciences humaines et sociales, un événement ouvert à tous les membres de la Faculté des arts et qui se tient au CMR deuxfois par année. Bien que certains membres du Département de psychologie militaire et leadership participent aux activités susmentionnées, nous sommes conscients que nous devrions chercher d’autres lieux afin de diffuser leurs recherches.

Réponse du doyen : Le département est encouragé à soumettre des demandes de fonds à la Fondation des CMR afin d’aider aux déplacements des étudiants ou encore de trouver de telles activités axées sur les étudiants dans son propre budget. Je félicite le département pour ses initiatives internes de diffusion de la recherche départementale et je l’encourage à participer à des forums de recherche au niveau des facultés.

Recommandation no9 : Le Comité recommande que le CMR et les chercheurs d’autres disciplines améliorent leur «utilisation» du corps professoral du Département de psychologie militaire et leadership.

Réponse no9 du département : Le Département de psychologie militaire et leadership reconnaît que son expertise est déjà recherchée et utilisée par l’Escadre d’entraînement et l’Escadre des études. On demande souvent au corps professoral du Département de psychologie militaire et leadership de fournir des conseils occasionnels et informels, notamment sur la façon de concevoir un sondage, une étude ou une rétroaction lorsque d’autres disciplines appliquent des études psychologiques dans leur propre travail. Officiellement, les membres du département participent à de nombreuses activités du Collège, comme le sondage sur le harcèlement, le sondage de départ, le programme d’entraide (sous la supervision d’un militaire du Département de psychologie militaire et leadership), la prestation d’ateliers sur l’intervention d’un témoin et le Conseil d’éthique de la recherche (présidé par un membre du corps professoral du département). Bien que les membres du Département de psychologie militaire et leadership conviennent que leur expertise pourrait profiter aux étudiants (élèves-officiers), en particulier pour des présentations sur divers sujets pendant l’instruction militaire professionnelle, si le temps, les ressources et l’expertise sont disponibles, ce genre de possibilités continuera d’être évalué. De plus, les membres du département exploreront la possibilité d’accroître la visibilité en collaborant avec d’autres unités militaires qui font de la recherche, comme la Direction générale de la recherche et de l’analyse (Personnel militaire) et Recherche et développement pour la défense Canada.

Réponse du doyen : Il faut faire la part des choses en ce qui a trait à cette recommandation. Un problème de longue date est le fait que le Département de psychologie militaire et leadership est perçu comme une source d’expertise de spécialistes plutôt que de chercheurs et d’instructeurs. Par conséquent, toute initiative axée sur la psychologie, l’organisation ou la santé mentale peut avoir été dirigée vers le département, souvent hors de la chaîne de commandement du Collège et souvent directement vers le corps professoral militaire. Cette pratique a diminué au cours des dernières années grâce au directeur du département, qui exerce davantage une fonction de contrôleur pour ce genre de demandes, mais il faut continuer d’évaluer consciemment ces demandes et de faire preuve de vigilance à l’égard de l’«accès direct». Cela dit, il pourrait être très positif de profiter d’occasions de créer des résultats concrets et de contribuer à ceux-ci, lorsque ces occasions sont pratiques et qu’elles cadrent avec l’intérêt et l’expertise du corps professoral.

Recommandation no10 : Le Comité recommande la mise en œuvre d’un programme d’études supérieures.

Réponse no10 du département : Depuis septembre2017, le Département de psychologie militaire et leadership discute de la possibilité d’avoir un programme de maîtrise en psychologie et y travaille. Une proposition initialeduprogramme a été acceptée par le doyen de la Faculté des sciences humaines et sociales. À l’heure actuelle, un comité de la psychologie militaire et du leadershiprédige une proposition pour l’élaboration du nouveau programme conformément au Processus d’assurance de la qualité de l’établissement (PAQE) du CMR.

Réponse du doyen : Le Département est encouragé à poursuivre ses efforts et reçoit l’appui des doyens de la Faculté des sciences humaines et sociales et des études supérieures. On observe une lacune dans l’instruction de niveauPP3 portant sur les approches comportementales du commandement et du leadership à laquelle contribuerait très bien un programme d’études supérieures.

Recommandation no11 : Le Comité recommande d’inclure une importante activité de recherche à la spécialisation en psychologie.

Réponse no11 du département : À l’heure actuelle, le programme PSE/F211–Méthodes de recherche en psychologie(un cours obligatoire pour tous les étudiants qui effectuent une spécialisation ou un baccalauréat spécialisé en psychologie)comprend une tâche importante qui pourrait satisfaire à l’exigence d’un «important projet de recherche par les étudiants», suggérée ci-dessus. Toutefois, les membres du Département de psychologie militaire et leadership doivent discuter davantage de la question avant de tirer une conclusion au sujet de cette recommandation.

Réponse du doyen :Le Département est encouragé à entreprendre ces discussions et à déterminer si l’importante activité de recherche est une exigence pour le programme de spécialisation ou seulement pour le programme de baccalauréat spécialisé.

Recommandation no12 : Le Comité recommande une charge de travail d’enseignement juste, comparable et équitable pour tous les professeurs du Département de psychologie militaire et leadership.

Réponse no12 du département :LeDépartement de psychologie militaire et leadership admet que la charge de travail devrait être juste, comparable et équitable entre tous les membres. Toutefois, il comprendégalement que certains facteurs, comme la recherche, les heures de laboratoire, le service au Collège, etc., ont une incidence sur la façon dont la charge de travail est attribuée. À l’heure actuelle, le département gère la charge de travail des membres en tenant compte des facteurs susmentionnés et des ressources disponibles. Un autre facteur dont il faut tenir compte au moment d’établir la charge d’enseignement est la capacité d’un membre du corps professoral à enseigner en français. Les cours en français ont tendance à être plus petits; toutefois, les ressources liées aux cours offertes aux professeurs qui enseignent en français sont très limitées si l’on compare à celles offertes pour les cours en anglais. Par conséquent, l’organisation et l’élaboration de matériel de cours pour les cours de français peuvent exiger beaucoup plus de temps.

Réponse du doyen : Veuillez vous reporter à la recommandation no2.

Recommandation no13 : Le Comité recommande que chaque membre du personnel participe à la supervision des étudiants de premier cycle et soit actif sur le plan pédagogique aux cycles supérieurs et au premier cycle.

Réponse no13 du département : Le Département de psychologie militaire et leadership est d’accord avec cette recommandation. Nous avons conçu un programme de maîtrise et espérons avoir des étudiants des cycles supérieurs à superviser à l’avenir. Tous les membres du corps professoral sont encouragés à superviser les thèses de spécialisation de premier cycle et, en fait, la majorité d’entre eux ont supervisé de nombreuses thèses. Les militaires qui ont un doctorat ou une vaste expérience de la recherche ont supervisé des thèses de spécialisation de premier cycle. Les professeurs militaires titulaires d’une M.A. sont d’abord encouragés à co-superviser ces thèses.

Réponse du doyen : Les membres du département sont encouragés à effectuer de la supervision tant aux cycles supérieurs qu’aux premiers cycles, car il s’agit d’unepartie importante de leur mission professorale et de leurs obligations envers la discipline.

Recommandation no14 : Le Comité recommande qu’un incitatif soit accordé à chaque membre du personnel du Département de psychologie militaire et leadership qui participe au nouveau programme d’études supérieures et qui supervise une thèse de spécialisation de premier cycle ou un important projet de recherche de spécialisation de premier cycle par année universitaire.

Réponse no14 du département : Le Département depsychologie militaire et leadership a laissé entendre qu’une «charge de cours réduite reconnue» (passant de six à cinqcours, voire quatrecours, comme le recommande le rapport) serait, à l’heure actuelle, un incitatif important pour tous les membres. Toutefois, une charge d’enseignement de quatrecours–comme le recommande le rapport–devrait être encouragée en particulier pour les professeurs qui enseignent un laboratoire d’une heure en plus de leur charge d’enseignement régulière. Il est entendu queles membres participant au nouveau programme d’études supérieures devraient avoir une charge de cours de premier cycle réduite. Un allégement de cours devrait être accordé si les professeurs participent activement à la supervision de nombreux étudiants aux cycles supérieurs.

Réponse du doyen : Veuillez vous reporter aux recommandationsnos2, 10 et 13.

Recommandation no15 : Le Comité recommande la tenue de réunions départementales régulières.

Réponse no15 du département : Les membres du Département de psychologie militaire et leadership conviennent de se réunir la troisième semaine de chaque mois et d’inscrire officiellement la réunion au calendrier.

Réponse du doyen : Le département est encouragé à tenir des réunions régulières afin de discuter ensembledes questions d’intérêt pour tous les membres du Ministère et d’y répondre.

Plan de mise en œuvre

Recommendation Mesure de suivi proposéeet répercussions sur les ressources Responsable du suivi Calendrier de mise en œuvre de la recommandation
1. Le Comité recommande que le Département de psychologie militaire et leadership continue d’adapter la maisonHewett afin de pouvoir y intégrer l’équipement moderne selon les besoins de recherche et pédagogiques d’aujourd’hui.

a. Communiquer avec le bureau du registraire et le Service d’information du Collège (SIC) pour mettre à niveau l’équipement de la maisonHewett.

b. La division des bureaux sera évaluée une fois que les besoins du corps professoral auront été clairement cernés.

a. Directeur du département

b. Directeur du département

a. Résolu : Les trois salles de classe ont été rénovées. De nouveaux écrans directement connectés à des ordinateurs portables ont été installés dans les salles de classe (plus de projecteurs), de nouveaux podiums ont été achetés.

b. Le sous-sol a été rénové et peut être utilisé pour tester 1 ou 2 participants.

Le département de psychologiea rédigé un plan visant à créer un espace de laboratoire polyvalent qui a été soumis à la haute direction. Le plan vise à intégrer cet espace auxlocaux temporaireset à permettre aux autres départements d'y avoir accès.

La salle de classe du deuxième étage de la maison Hewett sera convertie en salle de classe à double usage.

2. Le Comité recommande d’augmenter la publication des résultatsde recherche et leur évaluation par les pairs. a. Discussion avec le doyen de la Faculté des sciences humaines et sociales pour tenter de réduire la charge d’enseignementb. Discussion sur l’horaire pour s’assurer que chaque membre du corps professoral dispose d’une journée de recherche

a. Directeur du département

b. Coordonnateur des horaires

a. À partir de 2019–La charge de travail sera examinée dans le cadre du comité mixte sur la charge de travail auquel participera la direction et l’association du corps professoral.
b. À partir de 2019c.
c. Nous travaillons actuellement à la création d'une culture de recherche plus forte au sein du département de psychologie:

a)Nous cherchons à recruter de nouveaux professeurs ayant des publications solides et évaluées par les pairs.

b)Quelques professeurs encouragent les cadets qui effectuent des recherches avec leur superviseur afin de faciliter la publication en recueillant des données plus rapidement et en espérant que lesrecherches descadets soient également publiées.

c)La première page des travaux publiés de trois professeurs est encadrée et affichéeà Hewett pour présenter les recherches du département de psychologie aux cadets et aux pairs.

d)Lors des réunions mensuelles, les professeurs sont encouragés à souligner les changements/résultats positifs de leurs recherches.

e)Le département de psychologie a rédigé un plan visant à créer un laboratoire polyvalent qui a été soumis à la haute direction. Cet espace encouragera une recherche plus importante, contrôlée et expérimentale.

3. Le Comité recommande que les chercheurs du Département de psychologie militaire et leadership aient accès à plus de grandes revues scientifiques en psychologie. Discussion avec le bibliothécaire et le doyen de la Faculté des sciences humaines et sociales. Le coût est souvent un obstacle. Représentant de la bibliothèque du Département de psychologie militaire et leadership, doyen de la Faculté des sciences humaines et sociales et bibliothécaire en chef.

En cours.

Actuellement, les ressources sont adéquates car les professeurs accèdent aux articles par d'autres moyens. Les ressources de la bibliothèque sont limitées. Cependant, cette question sera abordée après le départ à la retraite de deuxmembres clés du personnel et leur remplacement par de nouveaux professeurs afin de tenir compte des besoins en matière de recherche de ces derniers.

4. Le Comité recommande une surveillance régulière des intérêts changeants du personnel (membres du corps professoral) du Département de psychologie militaire et leadership au niveau départemental et la transmission de leurs besoins aux administrateurs de la Faculté. Discussions avec les membres du corps professoral Directeur du département et doyen de la Faculté des sciences humaines et sociales

Complété.

Depuis que le MmeNicol, Ph. D.,est chef du département, elle organise des réunions chaque mois. Elle demande aussi régulièrement l'avis des membres en dehors de ces réunions.

Le doyen des sciences humaines a tenu des réunions hebdomadaires et a partagé les notes avec les chefs de département, qui ont ensuite été transmises aux professeurs du département de psychologie.

5. Le Comité recommande de prévoir au moins un laboratoire par membre du personnel. Cette mesure n’est pas nécessaire. La faculté a demandé un laboratoire multifonction. Directeur du département et doyen de la Faculté des sciences humaines et sociales

En cours.

Le sous-sol a été rénové et peut être utilisé pour tester 1 ou 2 participants.

Le département de psychologie a rédigé un plan pour créer un laboratoire à usage multiple qui a été soumis à la haute direction. Le plan prévoit de l'incorporer dans leslocaux temporaireset que d'autres départements y aient également accès.

6. Le Comitérecommande que le personnel du Département de psychologie militaire et leadership aborde ou discute, dans le cadre d’une réunion départementale, de la question des « classes de petite taille ». Le Département de psychologie militaire et leadership a discuté de cette question par le passé et continuera de l’examiner, au besoin. La disponibilité des salles de classe demeure un problème. Directeur du département

Complété.

Bien que les professeurs soient disposés à enseigner PSE103, en particulier, en ayant desclasses plus grandes, le Bureau du secrétaire général aclairement indiqué que la disponibilité des classes est limitée.

Au cours de la dernière année, nous avons cherché des assistants d'enseignement. La disponibilité des aides-enseignants est limitée.

7. Le Comité recommande d’examiner la façon dont le calendrier des cours est établi sur l’ensemble du campusafin de permettre aux membres du corps professoral de disposer d'une journée sans fonction d'enseignement. Le Département de psychologie militaire et leadership a discuté de cette question par le passé avec le Bureau du Registraire. Le comité des horaires doit en discuter d'avantage. Représentant du comité des horaires Décembre 2021
8. Le Comité recommande de créer des lieux pour présenter les résultats de recherche des étudiants et du personnel. Le Département de psychologie militaire et leadership a discuté de la question et a identifié un certain nombre d'options. Représentant du dîner-causerie du Département de psychologie militaire et leadership

Complété.

Nous avons développé et continuons à identifier des opportunités pour que nos cadets puissent présenter leurs recherches :

Pour 2022 :

  1. L'UniversitédeQueen's : I@Q est ouvert à nos étudiants (https://www.queensu.ca/iatq/home). Il s'agit d'une conférence interdisciplinaire. Cette conférence est la plus économique. Les étudiants soumettent leurs travaux en février (vers le 20) et les présentent en mars(début ou mi-mars). Ils font des présentations orales ou avec des affiches de 10 à 12 minutes. Ils seront soutenus par leurs superviseurs ainsi que par l'instructeur de PSE/F424.
  2. En fonction du lieu : AOPUTC : généralement fin avril, début mai. Les superviseurs et l'instructeur de PSE/F424 aideront les étudiants avec une spécialisation à participer et à faire des présentations, selon le lieu.
  3. Discussions entamées avec la section militaire de la Société canadienne de psychologie (SCP) : Création d'une conférence d'affiches sur Twitter pour les étudiants de premier cycle. Les discussions auront lieu à l'été 2021.
  4. Un membre de la faculté travaillera à l'organisation d'un événement "brownbag" pour que les membres puissent présenter leurs recherches au collège.
9. Le Comité recommande que le CMR et les chercheurs d’autres disciplines améliorent leur «utilisation» du corps professoral du Département de psychologie militaire et leadership. Nous convenons qu’il est important de fournir des services au Collège, mais il est nécessaire d’établir un équilibre entre l’offre de services et le temps consacré aux activités de recherche. Directeur du département et membres du corps professoral

Complété.

Les plus importants sont :

  • L'enquête de sortie est réalisée par le département de psychologie a chaque année.
  • MmeCherif, Ph. D., a offert des ateliers sur la résilience aux cadets et au personnel.

D'autres activités:

  • Le ltv Marie-Claude Juneau a participé à l'élaboration d'un outil d'écriture.
  • Le ltv Marie-Claude Juneau et le lcol Cindy Suurd-Ralph ont participé au réseau Athena.
  • Le lcol Suurd-Ralph dirige le groupe de discussion pour les élèves officiers de 4e année en 2021 sur la conduite et la culture professionnelles.
  • Nous avons communiqué avec l'aile de formation et avons été soutenus dans notre offre de commencer cet été des conseils/formations/ateliers supplémentaires pour les DFC en août, octobre et janvier.
  • Le MmeNicol, Ph. D.,travaille avec le MmeGarnett, Ph. D.de la section politique et un étudiant, OCdt Bloggins, sur un projet de recherche qui combine la psychologie et les sciences politiques.
  • Le M Lagacé-Roy, Ph. D., étaitle rédacteur en chef de la presse de l'ACDjusqu'en 2021.
10. Le Comité recommande la mise en œuvre d’un programme d’études supérieures. Une proposition visant un nouveau programme, conformément au PAQE pour la maîtrise, est en cours de préparation.Ce processus exposera les implications en termes de ressources et cherchera à établir l'engagement du CMR à en rendre compte. Directeur du département et doyen de la Faculté des sciences humaines et sociales

En cours.

Avec le nombre actuel de professeurs, nous n'avons pas été en mesure de le faire. Cependant, nous avons ajouté trois nouveaux cours de deuxième cycle aux études sur la guerre dans le but d'acquérir l'expérience d'enseignement en ligne de cours de deuxième cycle. Deux de ces trois cours seront enseignés pour la première fois en 2022-2023. Il s'agit des cours suivants:

ÉG 557 Thèmes avancés(Psychologie de la paix et des conflits),

ÉG 557 Thèmes avancés(Principes et théories du leadership)

ÉG 557Thèmes avancés(Principes et théories du leadership avancé)

Nous allons tenter de faire en sorte que ces cours soient autonomes plutôt que des sujets spéciaux.

Une fois que les deux nouveaux membres du corps enseignant auront pris leurs postes, nous ferons progresser le programme de psychologie de deuxième cycle. La proposition a été rédigée, il ne reste plus qu'à la réviser.

La prochaine étape sera d’identifier si un commanditaire externe serait prêt à soutenir (avec des ressources) un programme de maîtrise en psychologie militaire.

11. Le Comité recommande d’inclure une importante activité de recherche à la spécialisation en psychologie. Tous les étudiants en psychologie obtiennent une expérience de recherche dans les cours PSE/F211 et PSE/F236ainsi que dans d'autres cours énumérés à la droite. Directeur du département

Complété.

Nous avons récemment procédé à un examen de nos statistiques et de nos méthodes de recherche et nous y avons apporté quelques modifications pour les rendre encore meilleures. Le cours PSE211 assurera la diversité des expériences de laboratoire.

PSF213 assurera l'apprentissage du format APA des résultats et nous testerons cette année si nous pouvons inclure l'apprentissage d'Excel aux étudiants, car il s'agit d'un outil utile dans le FAC et le domaine civil.

PSF236 comporte trois exercices de laboratoire en classe. Chaque laboratoire comprend l'exécution d'une expérience assignée, la collecte et l'analyse de données subséquentes, et la rédaction d'une étude expérimentale en utilisant le format AAP.

PSF350 Des changements ont été apportés à la description du cours afin de s'assurer qu'il inclut une expérience de laboratoire.

PSF352 intégrera des statistiques plus avancées.

Autres améliorations :

Nous avons inclus plus de cours qui fourniront une plus grande portée sur la psychologie pour lescadets, du matériel pertinent spécifique aux FAC, et des expériences de laboratoire supplémentaires en PSF422 et PSF493 :

PSF394 Sujets spéciaux en psychologie,

PSF493 Recherche dirigée en psychologie,

PSF422 Psychologie de la durabilité de l'environnement,

PSF440 Psychologie médico-légale,

PSF484 Psychologie du genre dans l'armée,

PSF493 Recherche dirigée en psychologie.

12. Le Comité recommande une charge de travail d’enseignement juste, comparable et équitable pour tous les professeurs du Département de psychologie militaire et leadership. Cette recommandation nécessite des discussions continues avec les membres du corps professoral. Cette recommandation nécessite des discussions continues avec les membres du corps professoral En cours. La question sera examinée dans le cadre du comité mixte sur la charge de travail auquel participera la direction et l’association du corps professoral.
13. Le Comité recommande que chaque membre du personnel participe à la supervision des étudiants de premier cycle etsoit actif sur le plan pédagogique aux cycles supérieurs et au premier cycle. Les membres du corps professoral sont d’accord. Le programme de maîtrise a fait l’objet de discussions, de même que l’élaboration d’un plus grand nombre de cours d’Études sur laguerre que davantage de professeurs du département peuvent enseignerconformément à la convention collective. Directeur du département

En cours.

Nous avons ajouté trois nouveaux cours de deuxième cycle aux études sur la guerre dans le but d'acquérir de l'expérience dans l'enseignement en ligne de cours de deuxième cycle. Deux de ces trois cours seront enseignés pour la première fois en 2022-2023. Il s'agit des cours suivants :

ÉG 557 Thèmes avancés(Psychologie de la paix et des conflits),

ÉG557 Thèmes avancés(Principes et théories du leadership)

ÉG557Thèmes avancés(Principes et théories du leadership avancé)

Nous allons tenter de faire en sorte que ces cours soient autonomes plutôt que des sujets spéciaux.

Une fois que les deux nouveaux membres du corps professoralauront pris leurs postes, nous ferons progresser le programme de psychologie de deuxième cycle. La proposition a été rédigée, il ne reste plus qu'à la réviser

14. Le Comité recommande qu’un incitatif soit accordé à chaque membre du personnel du Département de psychologie militaire et leadership qui participe au nouveau programme d’études supérieures etdevant égalementsuperviserune thèseou un projet de recherchede premier cyclepar année universitaire. Le corps professoral du département est d’accordconformément à la convention collective. Directeur du département et doyen de la Faculté des sciences humaines et sociales Voir les points 2, 10 et 13 ci-dessus.
15. Le Comité recommande la tenue de réunions départementales régulières. Le directeur ou le directeur adjoint du département tiendra chaque mois une réunion. Directeur ou directeur adjoint du département Complété.

Conclusion :

Selon le rapport, le Département de psychologie militaire et leadership est un département « énergique et optimiste » qui s’intéresse fortement à la prestation d’un solide programme de psychologie de premier cycle aux élèves-officiers. Le rapport a révélé que les professeurs du Département de psychologie militaire et leadership, tant militaires que civils, s’engagent à offrir un programme de qualité; le rapport a égalementpermis deconstaterque le programme était sur un pied d’égalité avec ceux d’institutions existantes. Bien qu’il n’y ait pas de programmes d’études supérieures pour le moment, l’offre de tels programmes aux étudiants désireux d’effectuer des recherches en psychologie militaire suscite un intérêt grandissant. Le rapport a mis en lumière les forces du département, mais a également souligné certaines questions qui doivent être examinées, comme la participation à des réunions régulières, une mise en valeur améliorée de la recherche effectuée par les professeurs et les étudiants, la mise à niveau de l’équipement des salles de classe, l’augmentation de la productivité de recherche, la réduction de la charge d’enseignement, l’acquisition d’une expérience d’enseignement aux cycles supérieurs et la nécessité d’unespace de laboratoire. L’amélioration de ces aspects offrira aux élèves-officiersune expérience académique améliorée qui leur permettra d’acquérir les compétences nécessaires à leur avenir en tant qu’officiers.

Date de modification