Galérie d'histoire

Histoire du collège

Médailles miniatures du Lgén G.G. Simonds CC, CB, CBE, DSO, ED (no. étudiant 1596)

Simonds a obtenu son diplôme du CMR en 1925 et a été commissionné dans le Royal Canadian Horse Artillery. Durant la Deuxième Guerre mondiale, il a occupé une série de postes clés, y compris celui de commandant du 2e Corps d'armée canadien dans le N.-O. de l'Europe en 1944-1945.

Épée et épaulettes du Mgén Chris Vokes CB ,CBE, DSO, CD (no. étudiant 1633)

Vokes a reçu son diplôme du CMR en 1925 et a été commissionné dans le Corps royal du génie canadien. Durant la Deuxième Guerre mondiale, il a occupé divers postes et a succédé à son compagnon de classe Simonds au poste de commandant de la 1re Division de l'infanterie canadienne en Italie. Par la suite, Vokes a commandé la 4e Division blindée du Canada dans le N.-O. de l'Europe.

Lgén Edward Osborne Hewett, C.G. (1835 - 1897)

Hewett était diplômé de la Royal Military Academy Woolwich et servait en temps que major dans les Royal Engineers lorsqu'il a été choisi, en 1875, pour devenir le premier commandant du Collège militaire au Canada. Promu lcol au moment de sa nomination, Hewett est demeuré le premier commandant du Collège jusqu'à sa démission en 1886.

 

Élèves-officiers avec leur attirail de route complet, 1882

Lorsque le Collège a ouvert ses portes en 1876, les élèves-officiers portaient l'uniforme d'infanterie standard de jour. À l'heure actuelle, cet uniforme légèrement modifié constitue l'uniforme de cérémonie du Collège.

Général H.D.G. Crerar PC, CH, CB, DSO, CD, ADC (numéro d'étudiant 749)

Crerar a obtenu son diplôme du CMR en 1909. Il a servi comme officier d'artillerie durant la Première Guerre mondiale et a occupé divers postes entre les deux guerres. Lorsque les hostilités ont été à nouveau déclenchées en 1939, il était commandant du CMR. Il a commandé la Première armée canadienne de 1944 à 1945.

Marc Garneau, Ancien élève-officier et astronaute

Marc Garneau, Ancien élève-officier, Premier astronaute canadien, 1984


  •  
 

Histoire du chantier naval

Sir James Yeo (1782 - 1818), 1813

Yeo a commandé l'ensemble des forces navales sur les lacs canadiens durant la guerre de 1812. Avant son affectation au Canada, il avait servi avec distinction, et bien qu'il n'ait pas participé à des combats importants sur le Lac Ontario, son utilisation efficace de la puissance navale a été un facteur décisif du succès de la défense du Haut-Canada.

L'Attaque contre Fort Oswego par John Hewett

L'attaque contre Fort Oswego érique du Nord, 6 mai 1814, à midi
Gravure à l'eau forte de Robert Havell
Londres, 1er mai 1815

John Hewett (connu 1806-1869, un lieutenant du Régiment royal des Fusiliers marins, était le père du lcol E.O. Hewett, le premier commandant du CMR.

Maison du commodore

Maison du commodore au chantier naval, 1815

 

Contre-amiral Sir Robert Barrie K.C.B., K.C.H. (1774 - 1841)

Barrie a servi avec distinction durant les guerres de Napoléon, et de 1819 à 1834, il a été commissaire du chantier naval de Kingston et commandant des forces navales au Canada

Capitaine Francis Brockell Spilsbury (1784 - 1830)

Spilsbury détenait le grade de lieutenant lorsqu'il est arrivé au Canada en 1813 avec le groupe des officiers de Yeo. Il a servi au Lac Ontario, et à plus d'une occasion, a commandé plusieurs des petits bâtiments du Lake Ontario Squadron. Il a été fait prisonnier le 6 mai 1814 et est demeuré en captivité jusqu'à la fin de la guerre. Par la suite, il a été promu capitaine et a pris sa retraite en demi-solde.

Argenterie du fonds patriotique de la Lloyd's

Durant les guerres de Napoléon, il n'existait aucun système de récompense officiel pour les actes de bravoure. La Lloyd's of London a donc établi un système privé grâce auquel on accordait des cadeaux aux officiers et aux militaires du rang des forces britanniques. Habituellement, on donnait des objets en argent aux officiers supérieurs et des épées aux officiers subalternes. Cette chope en argent, remise au lt Spilsbury à la suite du courage dont il avait fait preuve en mettant un navire ennemi hors d'état de nuire à Malaga, en Espagne, le 29 avril 1812, constitue un rare exemple de cadeau en argent remis à un officier subalterne.

 

Épée d'officier de marine
Modèle léger

Épée de Capt. F. Spilsbury.
Ce type d'épée se portait avec la tenue de soirée ou de cour. Il est probable que Spilsbury l'a achetée après la guerre, lorsqu'il a été promu capitaine.

Lunette d'approche

Ce gros télescope en laiton appartenait au capitaine Spilsbury, qui l'a utilisé au Lac Ontario durant la guerre de 1812.

Longue-vue

Ce petit télescope rétractable appartenait au capitaine Spilsbury qui l'a vraisemblablement utilisé au Lac Ontario durant la guerre de 1812.

 

La collection d'armes de Douglas

Pistolets à silex de Nicholas Boutet

Paire de pistolets à silex de Nicholas Boutet, de Versailles, ée en cadeau vers 1800-1802.

 

Pistolets Miquelet

Paire de pistolets fabriqués par J.P.H. Almos, vers 1800.

Le miquelet est une version espagnole de la platine à silex où le bassinet et le couvre-bassinet forment une seule pièce

Pistolet breveté de Lemat and Girard.

Fabriqué à Londres, en Angleterre, vers 1863-1864.
Ce type de pistolet avait la faveur des officiers de l'armée des Confédérés durant la guerre civile américaine. Les marques sur le côté gauche de la plaquette de poignée laissent supposer que ce revolver a été saisi dans une cargaison expédiée aux états confédérés, en passant par le Mexique, et qu'il a été remis aux forces françaises qui servaient à Mexico sous Maximilien.

 
 

Revolver de Merwin & Hulbert, vers 1880

Ces revolvers donnés en cadeau sont abondamment décorés d'incrustations en or et damasquinés; on considère qu'ils font partie des plus beaux modèles existants des pistolets de Merwin & Hulbert.

Revolver à double action Colt - modèle 1889

Ces revolvers à double action de 1889 constituent des échantillons remarquables des armes à feu gravées Colt. À leur sortie de l'usine Colt, le 2 avril 1892, ils ont été expédiés au Mexique.

Poignard- c. 1845/50

Probablement d'origine française, de la façon de Félicie de Fauveau.

Ce poignard orné est décoré de scènes d'Othello de Shakespeare.

" Mais il lui faut mourir, pour n'en point trahir d'autres.
Éteignons ce flambeau d'abord et puis cet autre.
Si je t'éteins, ô toi, ministre de clarté,
Je puis, s'il m'en repent, te rendre la lumière; "
- Othello, Acte V, scène 2

 

L'argenterie Leinster

Insigne du 100ième Régiment

(Prince of Wales's Royal Canadian) Régiment, 1860

 

Coupe , 1864

" Remise aux officiers du Prince of Wales's Royal Canadian Regiment par le lieutenant C.P. Lowry à l'occasion de la promotion de 1864 "

 

Coupe, 1877

Présentée au mess des officiers du 100ième PWRC par l'honorable C.J. Addington, colonel, au moment de sa retraite en septembre 1877

 
 

Picher à vin, vers 1880

Picher à vin, vers 1880

 

Canon miniature

Remis aux officiers du 1er Bataillon P.W.s LEINSTER Regt Royal par le lieutenant C.E.B. Blunt, en 1891

 

Trophée de boxe intercompagnies

Présenté par le capitaine W.P. Brooke, v. 1910

 
 

Objets variées

Vue de Kingston, 1858

Aquarelle de W.F. Friend représentant Kingston, telle qu'on l'apercevait du village Barriefield. L'extrémité nord de Point Frederick (qui fait maintenant partie du campus du CMR) figure au deuxième plan.

 

Vue aérienne du CMR, 1919

Vue aérienne du CMR, 1919

 

Édifice Mackenzie environ 1944

Peinture à l'huile sur toile de Douglas M. Betts.

 
 

Fort Frederick, 1952

Peinture à l'huile sur toile de R.W. Pilot.

Vue aérienne du CMR, 1985

Vue aérienne du CMR, 1985

Vue aérienne du CMR, Fort Henry, Cedar Island, 1994

Vue aérienne du CMR, Fort Henry, Cedar Island, 1994

 
 

Vue aérienne du campus, 1996

Vue aérienne du campus, 1996

 
Date de modification