Étude sur le débit d'eau dans la baie Picton

2019-03-26

Dr. Jennifer Shore et Peter Snell du Département de physique et de sciences spatiales ont publié une étude sur le débit d'eau dans la baie Picton.

 
Dr. Jennifer Shore et M. Peter Snell sur la Picton Bay
 

À l'aide de bouées alimentées par GPS, les chercheurs ont pu obtenir des mesures sur la façon dont l'eau se déplace dans la baie.

Les dériveurs sont entraînés par les courants locaux et communiquent continuellement leurs positions sur Internet.

Les prises d'eau municipales, situées à environ 3,3 mètres sous la surface près de l'extrémité sud de la baie Picton, sont vulnérables aux risques de contamination, de prolifération d'algues nuisibles et à d'autres menaces à la qualité de l'eau en raison des changements climatiques.  Les mesures des dériveurs, combinées à des modèles de débit d'eau, permettent une meilleure gestion de ces risques.

Pour plus d'informations, voir Water Quality Research Journal (anglais seulement), et Protecting Drinking Water in the Bay of Quinte With Help from GPS Drifters. (anglais seulement)

Date de modification