Importance stratégique

Durant la guerre de 1812, des forces terrestres et navales américaines, britanniques, et canadiennes ont fait campagne sur un vaste territoire à partir de la vallée du Mississippi, en passant par la région au sud de Montréal, et jusqu'aux territoires de la côte de l'Atlantique. Toutefois, le dénouement de la guerre a été déterminé par les événements sur et autour des Grands Lacs. Pour les forces anglo-canadiennes, le fleuve St-Laurent et le lac Ontario constituaient le lien stratégique pour toute la main-d'œuvre et l'approvisionnement indispensables destinés à tous les points à l'intérieur incluant la capitale provinciale de York, la péninsule du Niagara, et les garnisons plus à l'ouest. Le contrôle du lac Ontario apportait des avantages stratégiques quant à l'initiative, la surprise, le mouvement, et le ravitaillement.

 

Carte des théâtres de la guerre de 1812 dans les environs du lac Ontario. Les localités de Windsor, Queenston, Hamilton, Toronto/York, Kingston, Ottawa, Montréal, et Chateauguay sur le côté canadien et celles de Détroit, Érié, Buffalo, Lewiston, Syracuse, Albany, Sackets Harbor, Ogdensburg et New York sur le côté américain y sont indiquées.

 
 

" Retour du Géant ". Le HMS St. Lawrence, contourne la pointe Frederick et se dirige vers la baie Navy accompagné par les Prince Regent, Princess Charlotte et Netley, en septembre 1814. Toile reproduite avec la permission de l'artiste, Peter Rindlisbacher et du propriétaire, M. S. Southmayd, Ph D.

 

Pendant la guerre, les opérations navales britanniques sur le lac Ontario étaient basées ici, sur la pointe Frederick, à la confluence de la rivière Cataraqui, du fleuve St-Laurent et du lac Ontario. En 1812, la Marine provinciale opérait seulement quatre navires armés de 20 canons à tube court. À partir de mai 1813, lorsque les unités de la Marine royale sous le Commodore Sir James Yeo prennent le commandement des installations, ces dernières connaissent une expansion rapide. À la fin de 1814, le chantier naval de Kingston avait le plus grand escadron naval des Grands Lacs, avec 1600 personnes œuvrant sur l'imposant navire-amiral St. Lawrence, quatre autres navires, et quatre plus petits vaisseaux ayant à bord un total de 518 canons.

Visite à pied

Senior staff mess

Le panneau d'interprétation 1 est situé devant la maison Panet (15, promenade Point Frederick) sur le côté est de la pointe; il révèle l'importance de la pointe et du chantier naval pendant la guerre.

Premiere halte de la visite à pied, vues de l'endroit
 
Date de modification