Satellite CanX-7

La réception de signaux ADS-B (surveillance dépendante automatique en mode diffusion) par des satellites en orbite terrestre basse permettra la surveillance d'aéronefs opérant dans les régions dépourvues de couverture radar, telles que dans les zones arctiques et océaniques.

Le 26 septembre 2016, le nanosatellite CanX-7 (10 × 10 × 34 cm, 3.5 kg), portant un récepteur ADS-B du CMR, fut mis en orbite héliosynchrone à une altitude de 690 km.

L'objectif est de démontrer la faisabilité du contrôle aérien depuis l'espace.

Le satellite ferra également l'essai d'une voile déployable de 4 m2 (servant à augmenter la traînée atmosphérique) permettant une désorbitation accélérée. Le récepteur ADS-B sera testé pendant une période de six mois après laquelle la voile sera déployée.

Pour plus d'information, s'il vous plaît visitez: Space Flight Laboratory (anglais seulment).

CanX-7 nanosatellite
CanX-7 avec la voile déployée
 
 
Lles données de CanX-7 ADS-B montrant des avions sur l'Atlantique Nord, le 28 septembre 2016 (carte ©2016 Google, les données © Gouvernement du Canada)
Date de modification