Cours du premier cycle en langue française, littérature et culture

 

Cours 100-199

FRF150 Communication écrite

Ce cours se veut une introduction à la communication écrite en français. Il vise à familiariser l’étudiant avec des techniques de rédaction (résumé analytique, résumé critique, texte d’opinion), à lui proposer une méthode de travail qui facilite la rédaction ainsi qu’à le sensibiliser à la pratique de la stylistique.

Nota(s) :
Offert seulement en études à distance
Engagement hebdomadaire :
0 - 0 - 9
Crédit(s) :
1
 

FRF151 Culture littéraire, grammaire et rédaction

Ce cours se divise en deux volets. L’un de ces volets étudie la grammaire et la rédaction; il a pour but d’amener l’étudiant de sciences ou de génie à améliorer tant ses compétences en expression écrite et en rédaction technique que sa capacité à présenter des idées et des concepts avec méthode et clarté. Ces compétences fondamentales lui serviront dans tous les textes qu’il aura à rédiger pour son cursus universitaire et au cours de sa carrière, tels les rapports de laboratoire et les notes de synthèse. L’autre volet du cours étudie la littérature. Par les nombreuses œuvres de son corpus, il se penche sur divers genres littéraires et traverse les siècles pour offrir à l’étudiant un riche panorama de la littérature canadienne-française pendant un trimestre, et de la littérature francophone hors Canada à l’autre trimestre. À la fin de l’année, l’étudiant aura développé sa capacité d’analyse, saura reconnaître les caractéristiques de chacun des genres littéraires enseignés, et sera en mesure d’établir des liens significatifs entre les œuvres du corpus ainsi qu’entre la littérature et la société.

Nota(s) :
Offert tous les ans
Cours obligatoire pour les étudiants durant leur première année d’études en sciences ou en génie
Exclusion(s) :
FRF152
Engagement hebdomadaire :
4 - 0 - 6
Crédit(s) :
2

FRF152 Culture littéraire, grammaire et rédaction

Ce cours comporte deux volets. L’un de ces volets étudie la grammaire et la rédaction; il a pour but d’amener l’étudiant à améliorer tant son français écrit que sa capacité à présenter ses idées avec méthode, des objectifs fondamentaux qui lui seront utiles pour tous les textes qu’il aura à rédiger dans son cursus universitaire. L’autre volet étudie la littérature : au moyen des nombreuses œuvres de son corpus, il se penche sur divers genres littéraires et traverse les siècles pour offrir à l’étudiant un riche panorama de la littérature canadienne-française pendant un trimestre, et de la littérature francophone hors Canada à l’autre trimestre. À la fin de l’année, l’étudiant aura développé sa capacité d’analyse, saura reconnaître les caractéristiques de chacun des genres littéraires enseignés, et sera en mesure d’établir des liens significatifs entre les œuvres du corpus, et entre la littérature et la société.

Nota(s) :
Offert tous les ans
Cours obligatoire pour les étudiants durant leur première année d’études en arts
Exclusion(s) :
FRF151
Engagement hebdomadaire :
4 - 0 - 6
Crédit(s) :
2

FRF160 Culture littéraire, grammaire et rédaction I : littératures francophones du Canada

Ce cours se veut une introduction à la littérature canadienne-française par le biais de certains textes représentatifs des trois genres littéraires suivants : théâtre, roman, et conte ou légende. Le corpus est formé d’ouvrages canadiens dont on analysera les thèmes et les personnages, sans négliger la toile de fond sociohistorique. Le cours vise également à développer l’esprit analytique des étudiants, à améliorer leurs techniques d’écriture par la rédaction de travaux et à approfondir leur connaissance de la grammaire.

Nota(s) :
Offert seulement en études à distance
Engagement hebdomadaire :
0 - 0 - 9
Crédit(s) :
1

FRF161 Culture littéraire, grammaire et rédaction II : littératures francophones hors Canada

Ce cours vise à faire connaître aux étudiants certains jalons historiques et littéraires importants de la littérature française. Des œuvres littéraires françaises de plusieurs époques composent le corpus étudié. D’entre tous les genres littéraires à l’étude, la prose (roman, nouvelle, conte) est privilégiée. Parallèlement, ce cours a également pour objectif de parfaire la compétence des étudiants en composition et en rédaction de travaux écrits de niveau universitaire.

Nota(s) :
Offert seulement en études à distance
Engagement hebdomadaire :
0 - 0 - 9
Crédit(s) :
1

Cours 200-299

FRF262 Littératures et cultures francophones

Ce cours d’une année s’organise en deux trimestres : au premier, il se consacre à la littérature francophone hors Canada depuis le XVIe siècle, et au second, il se penche surtout sur la littérature canadienne-française du XXe siècle. À chaque trimestre, il analyse des œuvres littéraires de genres variés (narratif, poétique, dramatique, etc.) et appartenant à différents courants culturels. Il les situe dans la période historique dont elles sont issues et dont elles portent des traces, et dans l’histoire idéologique qui accompagne l’évolution de la littérature et de la société. À la fin de l’année, l’étudiant connaîtra d’importantes étapes du cheminement vers la modernité culturelle, et saura les relier à des facteurs sociohistoriques ou à des notions philosophiques. De plus, il aura raffiné son esprit d’analyse, la composition de ses dissertations ainsi que sa recherche bibliographique, des aptitudes très utiles pour tout le reste de sa formation universitaire.

Nota(s) :
Offert tous les ans
Cours obligatoire pour les étudiants durant leur deuxième année d’études
Préalable(s) :
FRF152 ou équivalent. Les étudiants du CMR Saint-Jean doivent réussir l’épreuve du ministère du Québec et les cours 103 et GFA. Une fois les préalables terminés et réussis, les étudiants peuvent suivre le cours FRF262, sinon ils doivent reprendre le cours FRF151/FRF152. Tout étudiant doit avoir terminé avec succès le FRF262, ou son équivalent, avant de suivre un cours de niveau 300 ou 400; il peut aussi suivre simultanément le cours FRF262 et un cours de niveau 300 ou 400, sous réserve qu’il ait l’approbation du directeur du Département.
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
2

FRF264 Littératures et cultures francophones I : littératures francophones du Canada

Ce cours se veut une étude de rédaction avancée (dissertation explicative) et une introduction aux courants et aux auteurs les plus représentatifs de la littérature canadienne-française du XXe siècle. Il vise à conférer aux étudiants la capacité d’analyser les différents courants de la littérature à partir de leur lecture des œuvres au programme, et à en expliquer les liens avec le contexte sociohistorique de l’époque au Québec et dans le reste du Canada français.

Nota(s) :
Offert seulement en études à distance
Les cours FRF264 et FRF265 représentent l’équivalent du cours FRF262.
Préalable(s) :
(FRF160 et FRF161) ou FRF151 ou FRF152
Engagement hebdomadaire :
0 - 0 - 9
Crédit(s) :
1

FRF265 Littératures et cultures francophones II : littératures francophones hors Canada

Ce cours se veut une étude de rédaction avancée (dissertation explicative) et d’introduction aux courants et aux auteurs les plus représentatifs de la littérature française des XIXe et XXe siècles. Il vise à conférer aux étudiants la capacité d’analyser les différents courants de la littérature à partir de leur lecture des œuvres au programme, et à en expliquer les liens avec le contexte sociohistorique de l’époque en France.

Nota(s) :
Offert seulement en études à distance
Les cours FRF264 et FRF265 représentent l’équivalent du cours FRF262.
Préalable(s) :
FRF264
Engagement hebdomadaire :
0 - 0 - 9
Crédit(s) :
1

Cours 300-399

FRF312 Regards croisés sur les littératures française et britannique (1850 -1900)

Préambule : Ce cours, offert conjointement par les départements d’Études anglaises et de Langue française, littérature et culture, sera donné en équipe par un professeur de chacun des deux départements. Le cours sera axé sur la comparaison d’importants mouvements culturels et esthétiques.

Le cours vise, par l’analyse de textes représentatifs dans les deux langues, à familiariser les étudiants avec des concepts esthétiques importants de la deuxième moitié du XIXe siècle et à les amener à constater les liens et les divergences entre les deux cultures. À l’issue de ce cours, l’étudiant sera en mesure non seulement de décrire les interactions entre les écrivains des deux mondes, mais aussi de comprendre les différences dans la façon de voir les mouvements esthétiques de part et d’autre de la Manche.

Nota(s) :
Ce cours est destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année en arts, ou à la discrétion des deux départements.
Préalable(s) :
Veuillez noter également qu’il est fortement recommandé que les étudiants inscrits à ce cours aient obtenu au moins un « C » en compréhension de l’écrit au test de langue seconde.
Semestre :
Normalement offert à l’hiver
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF324 La littérature francophone subsaharienne des Indépendances à aujourd’hui

Le cours vise, par le biais d’analyses de textes et de cours magistraux, à donner à l’étudiant une connaissance approfondie de la littérature de la francophonie subsaharienne, spécialement celle qui traite des problèmes de la société postcoloniale. Grâce à la lecture de plusieurs livres portant sur la violence (Beti), les dictateurs (Kourouma), les enfants-soldats, le génocide rwandais (Monénembo), l’immigration (Diome), etc., l’étudiant aura une meilleure compréhension des enjeux et des mentalités de certaines parties de l’Afrique francophone subsaharienne. À la fin du cours, l’étudiant comprendra ce qui a motivé le mouvement des indépendances et les difficultés qui en résultent. Il aura aussi acquis des notions de base lui permettant de réfléchir aux guerres infra-étatiques, aux guerres ethniques et aux génocides. Il se sera aussi familiarisé avec les représentations littéraires de l’Afrique subsaharienne francophone. Enfin, l’étudiant saisira ce que la littérature peut lui apprendre sur les limites de l’occidentalisation des moeurs et sur ses conséquences inattendues.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’automne
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF326 La littérature francophone du Maghreb et du Moyen-Orient, de la colonisation à nos jours

Le cours a pour objectif de faire connaître la littérature maghrébine et moyen-orientale d’expression française et, à travers la lecture et l’interprétation des textes les plus représentatifs de cette littérature, de faire découvrir les enjeux de la francophonie arabe en général. Le cours sera divisé en trois parties, dont la première sera consacrée aux écrivains des périodes coloniales, la seconde aux textes qui ont suivi les guerres d’indépendance et la troisième aux œuvres contemporaines. À l’issue de ce cours, l’étudiant aura quelque peu pris conscience du malaise ressenti par certains intellectuels qui emploient la langue du colonisateur tout en revendiquant l’indépendance. Il comprendra également de quelle manière une telle écriture fait nécessairement de l’auteur un écrivain engagé et devient forcément un véhicule de la lutte et de la revendication. Il constatera le rôle que s’imposent ces écrivains : celui de redresseurs de torts et de rectificateurs de la vision stéréotypée de l’histoire et de la société moyen-orientale et maghrébine par l’Occident. Il aura observé, en outre, la transformation de cette littérature, issue en grande partie de communautés arabo-musulmanes, qui est appelée, de nos jours encore, à se prononcer sur des questions d’actualité telles que la montée des fanatismes et les crises identitaires de l’immigration. Enfin, l’étudiant saura distinguer les spécificités littéraires et linguistiques des œuvres à l’étude, tout en reconnaissant qu’elles sont le réceptacle de la fusion de cultures divergentes.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Généralement offert tous les deux ans, à l’hiver
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF331 L’expression de la guerre dans la littérature française

Ce cours examinera les textes portant sur la guerre et la condition militaire du Moyen Âge à aujourd’hui dans la littérature française ainsi que les textes qui ont eu une influence déterminante sur cette littérature. Les ouvrages au programme sont des romans, des nouvelles, des mémoires et des poèmes. Les étudiants devront, entre autres exigences du cours, participer à des discussions, rédiger une dissertation et faire une présentation orale.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Généralement offert tous les deux ans, à l’automne
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF333 L’expression de la guerre dans les littératures francophones du Canada

Ce cours examinera les textes littéraires portant sur la guerre et la condition militaire au Canada français depuis la colonisation jusqu’à aujourd’hui. L’accent sera mis sur le XXe siècle et les deux guerres mondiales. Les ouvrages au programme sont des romans, des nouvelles, des pièces de théâtre, des mémoires et des poèmes. Les étudiants devront, entre autres exigences du cours, participer à des discussions, rédiger une dissertation et faire une présentation orale.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Généralement offert tous les deux ans, à l’hiver
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF335 Récits de militaires et d’explorateurs en Afrique de Napoléon à la Première Guerre mondiale

Le cours vise, par le biais d’analyses de textes et de cours magistraux, à donner à l’étudiant une connaissance approfondie des récits de voyage, des récits de guerre et des mémoires qui rendent compte de l’exploration de l’Afrique de l’époque napoléonienne à la Première Guerre mondiale. Grâce à la lecture de textes (essais, journaux, traités, mémoires) provenant à la fois de militaires et d’explorateurs, l’étudiant comprendra comment l’exploration de l’Afrique et les mœurs de ses diverses populations ont été transposées en récits. Les textes de Caillié, Douville, Faidherbe, Binger, Gallieni, Brazza, Blanc et Foureau seront étudiés et comparés à ceux d’autres explorateurs comme Barth, Nachtigal, Livingstone et Stanley. À la fin du cours, l’étudiant aura acquis une bonne connaissance de la poétique propre au récit d’exploration et sera plus apte à analyser des textes qui cherchent à décrire des cultures différentes de la sienne.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Généralement offert tous les deux ans
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF337 Caractéristiques linguistiques du français québécois

Ce cours se propose d’examiner, essentiellement dans une perspective synchronique, les traits linguistiques propres à la variété du français québécois d’aujourd’hui. L’étudiant s’initiera plus spécifiquement aux particularismes phonétiques, morphologiques, syntaxiques et lexicaux qui distinguent le français québécois du français standard. Une partie du cours sera consacrée aux différentes formes de l’anglicisation dans chacune des disciplines linguistiques. À la fin, l’étudiant sera en mesure d’évaluer les différences de toutes natures qui existent entre la variété québécoise et le français standard et de mieux comprendre le fonctionnement de sa langue.

Nota(s) :
Généralement offert tous les deux ans
Préalable(s) :
FRF340
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF339 Variété du français québécois

Ce cours examine les caractéristiques du français parlé au Québec à l’aide des contextes historique, politique, économique et social sous-jacents. L’étudiant s’initiera à la nature du joual et à son influence dans la littérature et dans la langue quotidienne. Il évaluera plus spécifiquement la contribution de l’anglicisme au français québécois, l’importance d’une norme différente du français hexagonal ainsi que l’utilité d’un dictionnaire descriptif distinct des dictionnaires usuels de langue. À la fin du cours, l’étudiant sera en mesure d’identifier et de soupeser les facteurs qui contribuent à l’évolution de la variété du français au Québec.

Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’automne
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF342 Grammaire et rédaction avancées

Ce cours s’adresse aux étudiants qui souhaitent parfaire leur connaissance de la langue française, tant à l’écrit qu’à l’oral, dans le but de s’exprimer avec justesse et rigueur dans des travaux de nature universitaire et dans des contextes militaires. Dans ce cours, l’étudiant acquerra des connaissances grammaticales et linguistiques qui lui permettront de mieux maîtriser la grammaire française et ses nombreuses difficultés ainsi que le métalangage consensuel qui a cours. La grammaire traditionnelle décrit des usages et définit des règles qu’il faut obligatoirement s’approprier pour pouvoir communiquer clairement à l’écrit et à l’oral dans un milieu militaire ou autre. Le verbe et les charnières du discours occuperont une place de choix dans l’apprentissage grammatical du cours. L’étudiant recevra des conseils sur les notions d’acceptabilité de la phrase, d’allègement de la structure phrastique et de stratégies d’écriture universitaire et militaire.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Concomitant(s) :
FRF262
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF343 Grammaire et rédaction avancées II : mécanique de la syntaxe

Ce cours s’adresse aux étudiants qui souhaitent parfaire leur connaissance de la langue française dans le but ultime de rédiger des travaux de nature universitaire et militaire avec clarté et précision.

Dans ce cours, les étudiants acquerront des connaissances grammaticales, linguistiques et syntaxiques qui leur permettront de mieux maîtriser les contraintes du français, ce qui leur permettra de mieux communiquer par écrit. Écrire consiste principalement à transmettre avec justesse de l’information à un destinataire, ce qui suppose, entre autres, la compréhension des règles qui président à la construction des phrases. Les étudiants apprendront à élaborer des phrases complexes, c’est-à-dire à choisir le meilleur assemblage linguistique des unités qui composent la phrase. Ils recevront aussi des conseils sur les notions d’acceptabilité de la phrase, d’allègement de la structure phrastique et de stratégies d’écriture universitaire et militaire.

Nota(s) :
Ce cours est destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF344 Analyse des discours et introduction à la stylistique

Ce cours vise fondamentalement à améliorer la compétence discursive des étudiants en lecture et en écriture par l’exploration de différentes catégories de discours : littéraire, politique, journalistique et universitaire. Le cours sera composé de quatre modules dont chacun sera consacré à un type de discours spécifique. L’étudiant devra reconnaître et utiliser adéquatement les figures de style les plus importantes de la langue française, telles qu’on les trouve dans toute une gamme de documents comme les articles de journaux, les discours politiques, les critiques de tous genres et les textes littéraires ou universitaires. De nombreux travaux écrits suivront la lecture et la description des divers discours, de manière à inculquer aux étudiants les connaissances nécessaires pour exprimer leurs idées avec clarté et justesse dans des travaux de différentes catégories tout en utilisant un vocabulaire précis et varié. Les travaux écrits auront pour but premier d’amener les étudiants à adopter le style le mieux adapté à la finalité des textes qu’ils auront à rédiger.

Nota(s) :
Obligatoire pour tous les étudiants qui suivent un programme de langue française, littérature et culture (majeure ou mineure)
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Concomitant(s) :
FRF262
Semestre :
Généralement offert chaque année à l’automne
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF347 Théories littéraires

Le cours vise, par la présentation de textes théoriques représentatifs, non seulement à familiariser les étudiants avec les théories littéraires importantes, mais également à leur apprendre à choisir l’approche qui convient le mieux à une œuvre donnée et à leur propre lecture d’un corpus. À l’issue de ce cours, l’étudiant comprendra, d’une part, qu’aucune théorie n’est absolue et, d’autre part, que toute théorie permet de comprendre et d’analyser l’œuvre littéraire selon un angle qui lui est propre, bien que non exclusif. De cette manière, il pourra utiliser durant toutes ses études les approches méthodologiques apprises. Le cours sera divisé en étapes de deux à trois semaines, dont chacune sera consacrée à une approche théorique particulière afin de présenter son développement propre et ses applications actuelles (structuralisme, psychanalyse littéraire, sociocritique, narratologie, déconstructivisme, théorie de la réception, théorie féministe, études culturelles et postcoloniales, etc.).

Préalable(s) :
FRF151 ou FRF152 ou l’équivalent
Nota(s) :
Il est fortement recommandé de suivre ce cours en deuxième ou troisième année.
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF348 Approche historique et linguistique de la langue française I

Ce cours aborde en introduction les grandes classifications des langues, pour ensuite explorer les origines du français et plus particulièrement du français au Canada. En étudiant les grands courants linguistiques du XXe siècle (structuralisme, fonctionnalisme, générativisme), l’étudiant se familiarisera avec la terminologie de la linguistique descriptive et de la grammaire française contemporaine avant d’examiner concrètement les fondements du système phonétique articulatoire du français.

Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’automne
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF350 Approche historique et linguistique de la langue française II

Ce cours abordera de façon théorique et pratique les grandes disciplines de la linguistique moderne, plus particulièrement la morphologie dérivationnelle et flexionnelle, la sémantique, la lexicographie et la syntaxe. L’étudiant mettra en application les connaissances acquises en repérant et en analysant des néologismes communs en France et au Québec.

Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’hiver
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF353 Roman français du XIXe siècle

Le cours a pour objectif de mettre en évidence les origines du roman français et d’expliquer son épanouissement au cours du XIXe siècle. Grâce à la lecture et à l’interprétation à la fois des textes les plus représentatifs et de certains moins connus, l’étudiant parviendra à une connaissance approfondie du genre, étayée par diverses théories et poétiques. Il saura donner une définition précise du roman et en retracer l’évolution au fil des courants et des genres romanesques du XIXe siècle : romantisme, réalisme, naturalisme, décadence et roman fantastique. Le cours permettra également de comprendre comment, après son heure de gloire réaliste et naturaliste, le roman connaîtra une crise à la fin du siècle et au début du suivant.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’automne
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF355 Roman français du XXe siècle

Ce cours se propose de passer en revue d’importantes étapes qui ont façonné l’évolution du genre romanesque en France au XXe siècle, au moyen de l’étude de quelques œuvres représentatives. Toutes marquantes à plusieurs égards, ces œuvres au programme seront abordées en rapport avec l’art et la pensée de l’époque; on explorera ainsi les courants culturels pertinents. Le procédé de la mise en abîme, qui apparaît dans le roman au tournant du siècle; le surréalisme, très présent dans l’entre-deux-guerres; la notion d’engagement, qui se précise avec la Seconde Guerre mondiale; l’existentialisme également; le Nouveau Roman, qui se développe dans les années 1950-1960; le roman contemporain au féminin; et finalement, la littérature migrante : ce sont autant de sujets qui pourront occuper l’étudiant.

Nota(s) :
Offert tous les deux ans
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF356 Rapprocher les deux solitudes : les littératures du Canada anglais et du Canada français

Préambule : Ce cours, offert conjointement par les départements d’Études anglaises et de langue française, littérature et culture, sera donné en équipe par un professeur de chacun des deux départements. Le cours sera axé sur la comparaison d’importants mouvements culturels et esthétiques tels que révélés dans les œuvres à l’étude.

Ce cours vise à familiariser l’étudiant avec plusieurs concepts esthétiques et culturels propres à chacune des « deux solitudes », selon le mot célèbre de l’écrivain canadien-anglais Hugh MacLennan. Au moyen de l’analyse de textes littéraires représentatifs du Canada anglais et du Canada français, l’étudiant parviendra à reconnaître les similitudes et les divergences entre les deux cultures. Bien que les textes et les sujets au programme puissent varier d’une année à l’autre, certains auteurs canoniques (Gabrielle Roy, Yves Thériault, Margaret Atwood, Leonard Cohen, par exemple) et sujets importants (nationalisme, guerre, économie, religion, masculinités/féminités, formes narratives, etc.) seront privilégiés.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année ou à la discrétion des deux départements
Préalable(s) :
À noter qu’un profil linguistique de « C » en compréhension de l’écrit, ou l’équivalent, est une condition préalable à ce cours
Semestre :
Normalement offert à l’hiver
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF360 Composition sur des sujets d’intérêt public I

Ce cours vise à améliorer les compétences en rédaction des étudiants sur des sujets liés à l’administration publique en travaillant à la maîtrise de stratégies d’écriture différentes selon les objectifs et les destinataires visés. Plus précisément, les étudiants devront rédiger des textes argumentatifs, narratifs ou descriptifs portant sur des questionnements pertinents. Ils auront aussi l’occasion de parfaire leur technique du résumé et de la synthèse de textes. Tout exercice d’écriture sera appuyé par la lecture préalable d’au moins un texte puisé dans des domaines variés illustrant le discours social que les étudiants devront apprendre à manier : articles de lois, articles de journaux, œuvres littéraires, traités de sciences politiques, de sociologie, de psychologie, d’économie, etc.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF362 Composition sur des sujets d’intérêt public II

Ce cours vise à améliorer les compétences en rédaction des étudiants sur des sujets liés à l’administration publique en travaillant à la maîtrise de stratégies d’écriture différentes selon les objectifs et les destinataires visés. Plus précisément, les étudiants devront rédiger des textes argumentatifs, narratifs ou descriptifs portant sur des questionnements pertinents. Ils auront aussi l’occasion de parfaire leur technique du résumé et de la synthèse de textes. Tout exercice d’écriture sera appuyé par la lecture préalable d’au moins un texte puisé dans des domaines variés illustrant le discours social que les étudiants devront apprendre à manier : articles de lois, articles de journaux, œuvres littéraires, traités de sciences politiques, de sociologie, de psychologie, d’économie, etc.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF364 Création littéraire

Ce cours a pour but d’initier les étudiants à la pratique de la création littéraire sous diverses formes. Il leur permettra de découvrir les concepts fondamentaux de l’écriture littéraire : narration, intrigue, dialogue, point de vue, personnages, description, genre littéraire, originalité, processus de création, réécriture, intermédialité, ainsi que lecture publique. Au moyen de prestations magistrales, d’ateliers et de discussions plénières, les étudiants exploreront et raffineront leur utilisation de la langue, afin d’aller au-delà du lieu commun, des clichés et des stéréotypes, pour en faire un usage littéraire approprié et créer des œuvres d’appartenance générique hétérogène. Les étudiants approfondiront l’étude et l’écriture de la nouvelle, du récit, de la poésie, du théâtre et de l’essai, entre autres genres littéraires.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF365 Expériences de pensée : éthique et fiction

Ce cours se penchera sur les liens qu’entretiennent la fiction et l’éthique. Dans un monde où l’éthique se retrouve souvent au cœur des débats politiques, économiques, juridiques, scientifiques et culturels, la littérature, laboratoire des possibles, se distingue par sa capacité à approfondir et à revisiter cette notion centrale à l’organisation de la vie humaine. En analysant des œuvres qui posent des questions de responsabilité, de citoyenneté, du rapport au juste et au bien, les étudiants acquerront une fine connaissance de ce que constitue l’éthique et comprendront mieux comment celle-ci pénètre divers types de discours.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF367 Poésie française du Moyen Âge à la Révolution

Ce cours se propose d’étudier la poésie française depuis le Moyen Âge jusqu’à la Révolution. Nous nous pencherons sur les divers courants qui se sont succédés au cours de cette longue période – notamment la Pléiade, le baroque et le classicisme – en situant les productions poétiques dans leur contexte culturel. Nous verrons plus en détail quelques auteurs phares (tels Villon et Ronsard), mais aborderons aussi nombre d’autres poètes, et toucherons une grande variété de genres, de registres et de contenus. Divers aspects retiendront notre attention – stylistique, prosodique, lexical, thématique, etc. –, de même que leur interrelation. Il nous faudra acquérir des notions théoriques (de linguistique, de versification, etc.), et apprendre à reconnaître certains procédés rhétoriques. Et parallèlement à l’analyse, parfois comparative, de textes poétiques, nous développerons une réflexion esthétique sur la nature de la poésie, en examinant le point de vue des critiques, mais surtout des poètes eux-mêmes.

Préalable(s) :
FRF151, FRF152 ou l’équivalent
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’automne
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF369 Poésie d’expression française depuis la Révolution

Ce cours se propose d’étudier la poésie française et francophone depuis la Révolution jusqu’à nos jours. Nous nous pencherons sur le XIXe siècle, avec le romantisme, Baudelaire, le symbolisme; la belle époque, qui englobe la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle; l’Esprit nouveau, qui naît avec la Première Guerre mondiale; le dadaïsme et le surréalisme, très actifs durant l’entre-deux-guerres; la poésie engagée, qui se précise avec la Seconde Guerre mondiale; les voix de la francophonie, qui résonnent à la deuxième moitié du XXe siècle; et la chanson poétique, féconde ces dernières décennies. Ce riche parcours ne se fera pas sans lien avec les arts plastiques : peinture, sculpture et photographie artistique.

Préalable(s) :
FRF151, FRF152 ou l’équivalent
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’hiver
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF375 Théâtre du XXe siècle

Ce cours tâche de cerner ce qui détermine la modernité en matière de théâtre, en étudiant quelques textes – dramatiques surtout, mais aussi théoriques – qui ont jalonné le XXsiècle. À la fin du cours, l’étudiant connaîtra des mouvements majeurs en esthétique théâtrale et établira des rapports entre les questions dramaturgiques, structurelles et thématiques.

Des sorties culturelles obligatoires auront lieu si les circonstances et le budget le permettent.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’automne
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF376 La littérature française du Moyen Âge I

Après la présentation de quelques éléments sociohistoriques et une étude sommaire de la genèse de la langue française, ce cours se penchera sur la littérature médiévale de ses débuts (Les serments de Strasbourg) jusqu’au XIIIe siècle, abordant en cours de route la forme épique (La chanson de Roland), le roman courtois et chevaleresque (Romans de la table ronde, Roman du Graal), les fabliaux et la chantefable (Aucassin et Nicolette). Divers aspects de la vie médiévale viendront compléter ce tableau (société, loisirs, vêtements, nourriture, guerres, etc.).

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’automne
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF378 La littérature française du Moyen Âge II

Ce cours fait suite au cours FRF376 et porte sur la littérature des XIIIe, XIVe et XVe siècles. Nous y étudierons plus précisément les formes théâtrales (moralité, mystère, farce, œuvres d’Adam de la Halle, etc.), la poésie et les formes lyriques (chanson de toile, jeu-parti, etc.) et des œuvres importantes tels le Roman de la Rose et le Roman de Renart. Nous arriverons à la fin de l’époque médiévale, au seuil de la Renaissance, en nous penchant sur les poèmes de l’homme qui est à la fois le plus grand poète du Moyen Âge et notre premier poète moderne : François Villon.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’hiver
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF379 L’Art oratoire

Le cours vise, par le biais d’analyses de textes, de cours magistraux, d’exposés et de performances oratoires, à donner aux étudiants une connaissance technique et théorique de divers modes de préparation et de rédaction de discours. Grâce à la lecture de traités sur l’art oratoire, les étudiants apprendront les techniques usuelles qui permettent de transmettre sa pensée à l’oral de façon convaincante, naturelle et spontanée. On partira de l’Antiquité, où se trouvent les fondements de l’art oratoire, pour évoluer vers l’étude de différents manuels d’éloquence classiques et modernes, afin que les étudiants se familiarisent avec les grandes théories de l’art oratoire. À la fin du cours, les étudiants auront acquis des connaissances précises à la fois sur l’histoire de l’art oratoire et sur les techniques d’expression en public.

Nota(s) :
Généralement offert tous les deux ans
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF383 Leçons du Grand Siècle

À une époque où la question des fondements de la morale gagne la fiction, les auteurs de fables, de maximes, de comédies et de romans se font moralistes. À la fin du cours, les étudiants auront compris qu’en adoptant différentes postures et en adaptant différents genres littéraires à leurs propos, les hommes et les femmes de lettres du Grand Siècle posent un regard critique sur l’Ancien Régime et nourrissent le débat d’idées sur des enjeux qui ne sont pas sans lien avec les préoccupations d’aujourd’hui : le luxe, l’organisation sociale hiérarchisée, la foi, le mariage, les relations entre les sexes, etc.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’hiver
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF386 Les Lumières ou le triomphe de l’esprit critique

Le but du cours est de permettre aux étudiants de comprendre en quoi les revendications des auteurs de l’Ancien régime (anticléricalisme, religion naturelle, foi dans le progrès, égalité, etc.) jettent les bases d’une nouvelle conception sociale. À la fin du cours, les étudiants connaîtront les grands axes à partir desquels se construit la philosophie des Lumières et comprendront comment les discours à teneur morale, religieuse et politique ont préparé la Révolution de 1789. L’esprit critique qui sous-tend les textes à l’étude invitera les étudiants à améliorer leurs aptitudes d’argumentation, d’analyse et de communication.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’automne
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF389 De l’influence de la littérature anglaise en France à l’époque des Lumières

Ce cours, offert conjointement par les départements d’Études anglaises et de Langue française, littérature et culture, sera donné en équipe par un professeur de chacun des deux départements. Les œuvres de fiction publiées en anglais sont peu connues en France avant le siècle des Lumières, époque à laquelle les traducteurs cessent de s’intéresser uniquement à des textes de nature historique, scientifique, politique ou philosophique. Ce cours vise à familiariser l’étudiant avec un certain nombre d’œuvres littéraires anglaises ayant exercé sur la littérature française une influence marquante. Au moyen de l’analyse de textes littéraires d’auteurs canoniques (Daniel Defoe, Henry Fielding, Jane Austen) et de genres importants (roman épistolaire, récit de voyage), l’étudiant parviendra à reconnaître que la traduction est loin de constituer une tentative de conformité linguistique et sémantique à cette époque, et à mieux comprendre l’anglomanie dont le roman français des Lumières porte la marque.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année en arts, ou à la discrétion des deux départements
Généralement, un des trois cours bilingues sera offert tous les deux ans
Préalable(s) :
À noter qu’un profil linguistique de « C » en compréhension de l’écrit ou l’équivalent est une condition préalable à ce cours
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF390 Les Lumières, assises d’aujourd’hui?

À une époque où l’individu gagne en importance, le discours sur la religion, la morale, l’éducation, la sensibilité et la nature tend à redéfinir l’être humain et à poser un regard nouveau sur la société. Du discours encyclopédique, qui célèbre la raison, au matérialisme de Sade, en passant par le droit naturel, le siècle des Lumières jette les bases de la société moderne. Fenêtre sur un monde en (r)évolution, ce cours permettra aux étudiants de mieux comprendre comment se tisse la trame d’une transformation à la fois culturelle, littéraire, intellectuelle et sociale.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’hiver
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

Cours 400-499

FRF402 Orient-Occident, écritures croisées

Ce cours a pour objectif de cerner, à travers la lecture et l’interprétation d’écrits d’« Occidentaux » et d’« Orientaux », les relations souvent complexes et conflictuelles entre un Orient et un Occident aux frontières respectives incertaines. L’étudiant découvrira que, des récits des croisades vues par les uns et les autres aux multiples ouvrages qui, au XXIe siècle, trahissent des intérêts et des préoccupations mutuels, le regard de l’Orient sur l’Occident et celui, inversé, de l’Occident sur l’Orient se déclinent souvent en termes de confrontation, ou à tout le moins d’étrangeté. Il s’agira dans le même élan de cerner les contours de cette relation d’amour-haine fondée sur un imaginaire de soi que l’on croit cohérent, forcément opposé à une altérité. Enfin, le cours tentera également de déconstruire les deux appellations consacrées, Orient et Occident, en montrant que les frontières géographiques de ces deux espaces sont elles-mêmes discutables et discutées. À l’issue de ce cours, l’étudiant aura remis en question son propre regard sur des cultures autres que la sienne et sera porté à s’interroger sur le manichéisme qui hante les représentations des civilisations orientales et occidentales.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième, quatrième année
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF413 Littérature européenne en traduction

Ce cours a pour objet de présenter de la littérature européenne en traduction, que ce soit par le biais d’œuvres phares, de courants littéraires ou de thématiques clés. En plus de mettre en évidence la diversité des corpus littéraires possibles (Espagne, Italie, Russie, Angleterre, Allemagne, etc.), ce cours montrera que les définitions de la littérature et de la littérature nationale varient en fonction du statut social de l’intellectuel, de la critique et de la place accordée au littéraire. Le cours abordera des œuvres de l’Europe selon un découpage choisi par le professeur, que ce soit au sein d’un seul corpus national ou en établissant des comparaisons entre les corpus. Un des rôles du cours sera d'évaluer la place de grands textes littéraires dans l’évolution littéraire mondiale. À la fin du cours, l’étudiant pourra comparer de grandes œuvres étrangères traduites à la tradition littéraire francophone, comprendre de nouveaux découpages de l’histoire littéraire, et mettre en perspective canons, genres, thématiques et formes littéraires.

Nota(s) :
Généralement offert tous les deux ans
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF414 Théâtre européen en traduction

Ce cours étudie des pièces de théâtre européennes en traduction française, en accordant une importance particulière – mais non exclusive – à des canons qui ont marqué le théâtre occidental. Il pourra ainsi se pencher sur la tragédie grecque de l’Antiquité; sur la grande période élisabéthaine et sur le Siècle d’or espagnol, qui relèvent du répertoire baroque; sur l’Italien Luigi Pirandello et sur l’Allemand Bertolt Brecht, qui ont fait école au XXe siècle. À la fin du cours, l’étudiant connaîtra non seulement des pièces phares de l’histoire du théâtre, mais également leur influence sur la dramaturgie contemporaine, qui ne cesse de s’en nourrir.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF415 Littératures non européennes en traduction

Ce cours vise à initier les étudiants à l’étude des littératures non européennes en version traduite. Par le biais d’œuvres phares, de courants littéraires importants et de thématiques clés, le cours analysera les développements des corpus nationaux et cernera les usages particuliers de la littérature dans des contextes autres que francophones. En plus de mettre en évidence la diversité des corpus littéraires (Amériques, Afrique, Asie, Océanie), ce cours évaluera la place de textes littéraires majeurs dans l’évolution littéraire mondiale, et établira comment les corpus émergents ont eu à se définir vis-à-vis du canon européen. Le professeur aura le loisir d’étudier une seule région ou d’étendre l’analyse à une comparaison entre les corpus émergents. À la fin du cours, l’étudiant sera en mesure de comprendre de grandes œuvres traduites d’une langue étrangère (anglais, espagnol, arabe, portugais, etc.), de les comparer à la tradition littéraire francophone, d’envisager aussi de nouveaux découpages de l’histoire littéraire et de relativiser l’universalité des canons, genres, thématiques et formes littéraires.

Nota(s) :
Généralement offert tous les deux ans
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF420 Le roman épistolaire

Ce cours vise à offrir à l’étudiant une connaissance approfondie du roman épistolaire à la fin du Grand Siècle et à l’époque des Lumières. En 1669, le roman français subit un changement important : dans les Lettres d’une religieuse portugaise, Guilleragues fait de la lettre le support exclusif de la fiction. Ce nouveau dispositif de vraisemblance qui légitime le discours de la passion, qui dissimule la figure de l’auteur derrière celle de l’épistolier et qui fait croire à un témoignage véritable, gagne en popularité. Les romanciers sont nombreux à s’y consacrer. Ce cours s’attachera à définir le roman épistolaire, à brosser un tableau de ses dispositifs narratifs – la monophonie et la polyphonie –, à passer en revue les enjeux narratifs du roman épistolaire et à étudier de manière détaillée plusieurs œuvres majeures de l’époque, dont les Lettres de la marquise de M*** au comte de R*** (1732) de Crébillon fils, les Lettres de Fanni Butler (1757) de Marie-Jeanne Riccoboni, Julie ou La nouvelle Héloïse (1761) de Jean-Jacques Rousseau, Caliste ou Lettres écrites de Lausanne (1788) d’Isabelle de Charriére et Les liaisons dangereuses (1782) de Choderlos de Laclos.

Préalable(s) :
FRF151, FRF152
Nota(s) :
Généralement offert tous les deux ans
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF422 Littérature de voyage

Ce cours se propose d’examiner deux genres littéraires qui partagent des points communs : le récit et le roman de voyage. Depuis l’époque des Grandes Découvertes, le récit de voyage suscite un intérêt grandissant en France. Alors que Paul Le Jeune et Jean de Brébeuf donnent à lire leurs récits de voyage en Amérique, des commerçants, dont Jean Chardin et Jean-Baptiste Tavernier, font émerger un discours inédit sur l’Orient. Ancré dans la réalité, le récit de voyage, qui se veut objectif et transparent, remplit une double fonction de vérité et d’utilité : décrire pour instruire. Comme le voyage devient un expédient utile pour lutter contre les reproches d’invraisemblance et de puérilité qui pèsent sur le genre romanesque, le récit de voyage est mis au service de la fiction sous la plume des romanciers. À la fin du cours, l’étudiant aura compris les enjeux de la littérature de voyage et aura acquis une connaissance approfondie de divers récits de voyage, dont Le grand voyage au pays des Hurons (1632) de Gabriel Sagard et Voyage autour du monde (1766-1769) de Bougainville, mais aussi de divers romans de voyage tels que L’espion turc (1694) de Giovanni Paolo Marana, les Lettres persanes (1721) de Montesquieu, les Lettres moscovites (1736) de Francesco Locatelli et les Lettres d’une Péruvienne (1747) de Françoise de Graffigny.

Préalable(s) :
FRF151, FRF152
Nota(s) :
Généralement offert tous les deux ans
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF424 La paralittérature

Ce cours vise à initier l’étudiant à une analyse réfléchie d’un certain nombre de genres littéraires considérés comme étant en marge des œuvres canoniques officiellement reconnues par l’institution littéraire. De la littérature fantastique à la fanfiction, en passant par la science-fiction, le roman sentimental, la littérature érotique, le roman policier, le roman d’espionnage, le roman d’horreur, le roman d’aventures et la bande dessinée, l’étudiant apprendra à déterminer les caractéristiques littéraires principales de ces « sous-genres ». Il sera également capable d’analyser, de façon diachronique, leur rôle sociologique ainsi que leur place dans la culture populaire.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF426 Études dirigées avancées

Ce cours de deux semestres est destiné aux étudiants de quatrième année en langue française, littérature et culture avec spécialisation qui ont obtenu une moyenne d’au moins A- dans les cours du département pendant leur troisième année. Avant de s’inscrire à ce cours, l’étudiant doit s’être trouvé un professeur qui le dirigera pendant les deux semestres. Il doit aussi avoir reçu l’approbation du directeur du département. Ce cours est donné sous forme de lectures dirigées et comprend soit une quantité importante de travaux écrits, soit un seul travail d’une longueur substantielle sur un thème précis. L’étudiant développera sa pensée critique et utilisera divers travaux théoriques publiés dans son domaine de recherche.

Nota(s) :
Généralement offert tous les ans
Ce cours doit être approuvé par la direction du département.
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
2

FRF427 Fanatisme, tolérance et religion

Ce cours propose d’étudier les thèmes du fanatisme, de la tolérance et de la religion dans une perspective littéraire, mais aussi de brosser un tableau plus complet de l’histoire des mentalités et de l’intelligence culturelle en découvrant de nouveaux réseaux de filiation. À l’aide d’analyses de textes et de cours magistraux, l’étudiant comprendra que les notions de tolérance et de fanatisme ne sont pas étrangères aux philosophes des Lumières. Grâce à la lecture d’œuvres de fiction, mais aussi d’essais et de traités, l’étudiant acquerra une connaissance approfondie des enjeux et des mentalités sous-jacents à la quête d’une société plus juste et tolérante qui se poursuit aux XIXe et XXe siècles avec, entre autres, Victor Hugo et Boris Vian. La lecture et l’étude des textes clés d’essayistes, de dramaturges et de romanciers permettront à l’étudiant de jeter un regard nouveau sur un monde en évolution et de comprendre comment différents penseurs de la modernité ont interprété les dangers qui sous-tendent le fanatisme.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième, quatrième année
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF428 L’essai au XXIe siècle : crise, terreur, paranoïa et sécurité intérieure

Le cours vise, par le biais d’analyses de textes et de cours magistraux, à donner aux étudiants une connaissance approfondie des divers courants qui caractérisent l’essai francophone depuis le début du XXIe siècle. Grâce à la lecture de différents essais et d’études sur le poétique spécifique de ce genre littéraire, les étudiants se familiariseront avec les manières dont l’essai au XXIe siècle thématise le monde actuel, ses transformations profondes, ses crises, ses nouveautés et ses catastrophes de façon à produire un nouvel imaginaire apocalyptique qui se définirait avant tout par la perte de repères stables. La construction discursive des nouvelles menaces intérieures, les thèses conspirationnistes, la topique de la crise comme moteur de la lisibilité du monde, la rhétorique anxiogène, le pathos extrémiste et le style paranoïaque (Hofstadter) seront tour à tour étudiés au moyen de l’étude de différents essais. À la fin du cours, les étudiants auront acquis une excellente connaissance de la poétique de ce genre et seront plus aptes à repérer et à analyser les thèmes récurrents à partir desquels l’essai actuel cherche à projeter un sens et une cohérence sur le XXIe siècle.

Nota(s) :
Généralement offert tous les deux ans
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF432 Le surréalisme

Ce cours étudiera le surréalisme, principal courant culturel du XXe siècle. Il remontera d’abord à des écrivains du XIXe siècle qui en sont précurseurs et au phénomène dada dont il est issu. Il se penchera ensuite sur les textes fondateurs d’André Breton et sur les notions-clés qu’ils élaborent, mais aussi sur la production d’auteurs comme Reverdy, Eluard ou Desnos, entre autres. En plus d’aborder différents genres littéraires, il portera attention à des arts visuels – notamment la photographie, la peinture et la sculpture – ainsi qu’à des manifestations contemporaines héritières du surréalisme, par exemple en publicité et au cinéma. À la fin du cours, l’étudiant connaîtra bien la période la plus active du surréalisme, c’est-à-dire l’entre-deux-guerres, autant que ses prodromes du siècle précédent et sa postérité encore féconde aujourd’hui.

Nota(s) :
Généralement offert tous les deux ans
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF434 Témoigner

Le cours vise, par le biais de cours magistraux ponctués d’analyses de textes, à faire l’étude de la poétique et de l’esthétique du témoignage, de Jean Norton Cru (Témoins, 1929) à nos jours, plus spécifiquement du témoignage guerrier, du témoignage ouvrier, du témoignage journalistique et du témoignage autoethnographique. Ce cours vise à donner aux étudiants une connaissance approfondie de l’art du discours testimonial (techniques narratives, travail de la mémoire, efforts de cohérence, effets de réel) et une meilleure compréhension de la polarité des opinions exprimées dans des discours souvent contradictoires au sujet d’expériences pourtant similaires. Enfin, les étudiants saisiront les enjeux que dévoilent les différents discours, et pourront, à l’aide de l’analyse des tensions inhérentes à toute expérience racontée, mieux comprendre la signification et la portée des témoignages.

Nota(s) :
Aussi offert en études à distance
Généralement offert tous les deux ans
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF436 L’absurde

Ce cours se penchera d’abord sur les racines philosophiques de la notion d’absurde tel qu’elles apparaissent au XIXe siècle, par exemple dans le Désespoir de Kierkegaard, et telles qu’elles se développent au XXe siècle, par exemple dans l’Angoisse de Heidegger. Mais il étudiera surtout ses manifestations chez des écrivains du XXe siècle. Sartre et Camus seront au premier plan des trois grands genres littéraires qu’ils ont exploités : essai, récit et théâtre. Nous examinerons également le virage esthétique que prend l’absurde après la Deuxième Guerre mondiale, avec le théâtre de la dérision. À la fin du cours, l’étudiant sera en mesure de cerner l’expression de l’absurde, qu’elle surgisse dans le mode théorique ou fictif, et connaîtra les variantes qui en jalonnent l’évolution.

Nota(s) :
Généralement offert tous les deux ans
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF438 Rétrospective sur un auteur

Approche de la littérature par le biais d’un seul auteur, mais à travers plusieurs facettes de son œuvre et de son époque. L’auteur sera choisi par l’enseignant responsable du cours. Le cours vise à faire connaître en profondeur un auteur particulier de la littérature française, québécoise ou, de manière générale, francophone. L’œuvre de l’auteur en question sera explorée, dans la mesure du possible, grâce à au moins deux genres littéraires dans lesquels il se sera particulièrement illustré. À l’issue de ce cours et au moyen d’œuvres complètes et d’extraits représentatifs, l’étudiant appréhendra l’influence de l’auteur sur la littérature de son temps et la postérité, découvrira dans le détail le ou les courants auxquels il est associé, et comprendra les particularités de son écriture et de ses préoccupations thématiques et stylistiques. Enfin, ce cours donnera également l’occasion à l’étudiant de se familiariser avec l’époque traversée par l’écrivain étudié et ouvrira donc sur des considérations historico-politico-sociologiques importantes.

Nota(s) :
Généralement offert tous les deux ans
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF440 Vie et mort des grands héros de l’Antiquité

Ce cours vise étudier la représentation littéraire des grands héros de l’Antiquité gréco-latine. À la fin du cours, les étudiants connaîtront les principaux modèles antiques traitant de l’héroïsme et sauront expliquer la relation  avec la mythologie et la philosophie. Ils sauront reconnaître et analyser les paramètres à l’intérieur desquels se forme et se justifie l’héroïsme guerrier dans les épopées d’Homère et de Virgile, les tragédies de Sophocle, d’Eschyle et d’Euripide, ainsi que dans les œuvres de Plutarque, de Lucain, d’Apulée, de César et d’Athanase d’Alexandrie.

Nota(s) :
Généralement offert tous les deux ans
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF443 La rhétorique antique

Le cours vise, par le biais d’analyses de textes et de cours magistraux, à donner à l’étudiant une connaissance approfondie des diverses conceptions de la rhétorique antique. Grâce à la lecture de différents traités et études, l’étudiant se familiarisera avec ce qui a défini la rhétorique dans l’Antiquité greco-latine; il appréhendera la nature des parties et sous-parties de cette rhétorique; et il apprendra les fondements rhétoriques et logiques de l’analyse argumentative. Il étudiera les conceptions de la rhétorique de Platon, d’Aristote, de Démosthène, de Cicéron, de Quintilien et d’Apsinès, entre autres, afin de comprendre la suspicion dans laquelle on a traditionnellement tenu la rhétorique et la façon dont on a défendu ses mérites. À la fin du cours, l’étudiant aura assimilé ce qui caractérise l’éthos, le logos, le pathos, le syllogisme, l’enthymème, l’hypotypose, les topoï, le paralogisme, etc., de manière à mieux analyser la façon dont se construisent les discours à visée persuasive.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF444 La rhétorique moderne

Le cours vise, par le biais d’analyses de textes et de cours magistraux, à donner à l’étudiant une connaissance approfondie des diverses conceptions de la rhétorique du XVIIIe siècle à aujourd’hui. Grâce à la lecture de différents traités et  études, l’étudiant se familiarisera avec les façons dont la modernité a transformé la compréhension de la rhétorique. Il abordera la rhétorique de Dumarsais comme celle de Fontanier, de Schopenhauer, de Chaïm Perelman, de Stephen Toulmin, de Marc Angenot et de Michel Meyer, entre autres, sous une pluralité d’angles afin de saisir comment cette discipline a évolué depuis trois siècles. À la fin du cours, l’étudiant comprendra les limites et les avantages cognitifs de la production métaphorique, la rhétorique éthique et la rhétorique éristique, les fondements de la problématologie, de même que le lien entre la persuasion et un système axiologique particulier. L’étudiant acquerra ainsi les aptitudes nécessaires à la reconnaissance et à l’usage d’un grand nombre de techniques argumentatives en fonction de leur finalité.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF453 Le roman canadien-français avant la Révolution tranquille

Ce cours retrace l’évolution du genre romanesque au Canada français avant la Révolution tranquille. Après l’élaboration de quelques principes historiques et théoriques de base, on se penchera sur les romans qui marquent les grandes étapes de cette évolution. L’accent sera surtout mis sur les thèmes et idéologies dans un contexte sociohistorique.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’automne
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF455 Le roman francophone au Canada depuis la Révolution tranquille

Ce cours étudiera les nouvelles directions que prend le roman québécois dans le sillage des bouleversements provoqués par la Révolution tranquille. Nous nous attarderons surtout à l’expression romanesque d’un nouveau sentiment nationaliste. Nous aurons l’occasion de traiter du concept de l’écrivain engagé, des nouveaux modes d’écriture, de l’émergence d’une écriture des femmes et, surtout, de l’importance croissante de la littérature migrante. Cela nous amènera à repenser la relation entre les différentes littératures du Canada français dans le contexte des littératures de l’exiguïté.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’hiver
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF461 Écrire au féminin

De Marguerite de Navarre à Annie Ernaux, en passant par Mme de La Fayette, Mme Riccoboni, Mme de Staël et George Sand pour ne nommer qu’elles, les femmes se taillent depuis longtemps une place au sein de l’histoire littéraire. À la fin du cours, l’étudiant·e connaîtra les conditions d’écriture et de réception auxquelles les femmes sont confrontées et parviendra à décrire et à analyser les enjeux des œuvres retenues, qu’il s’agisse de contes, de nouvelles ou de romans, à y déceler les stratégies mises en place pour s’interroger sur la place et les rôles des femmes dans la société, et à formuler une réflexion critique sur l’écriture des femmes de la Renaissance à aujourd’hui.

Nota(s) :
Généralement offert tous les deux ans
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF466 Poésie canadienne-française des origines au milieu du XXe siècle

Ce cours se propose d’étudier la poésie québécoise depuis ses origines jusqu’au milieu du XXe siècle. Après avoir passé en revue les premiers balbutiements d’une poésie écrite au Canada français, nous nous pencherons sur la poésie proprement québécoise : le Mouvement littéraire et patriotique de Québec; l’École littéraire de Montréal; les poètes régionalistes et les exotiques, avec la querelle qui opposait les uns et les autres; et finalement, la génération de la solitude. Nous situerons ces courants poétiques dans leur contexte socioculturel respectif et verrons quelle fonction ils s’attribuent par rapport à la communauté. Nous tâcherons également de dégager leurs caractéristiques esthétiques. Pour ce faire, nous aborderons nombre de poètes qui les représentent, mais en verrons quelques-uns plus en profondeur – tels Nelligan, DesRochers, Saint-Denys Garneau et Grandbois.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’automne
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF468 Poésie francophone au Canada depuis 1948

Ce cours se propose d’étudier la poésie canadienne-française, principalement québécoise, depuis la publication en 1948 du Refus global. L’automatisme, avec entre autres Claude Gauvreau, Paul-Marie Lapointe, Roland Giguère; la poésie du pays, avec par exemple Paul Chamberland, Gérald Godin, Gaston Miron, Michèle Lalonde; le formalisme et le féminisme, avec Nicole Brossard et France Théoret; la contre-culture; et la poésie plus contemporaine sont autant de courants et de périodes sur lesquels nous nous arrêterons. Nous scruterons notamment la relation souvent étroite entre le poète et la société. Nous établirons parfois des liens avec la poésie française, ainsi qu’avec les arts visuels. Et finalement, nous nous pencherons sur la chanson.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’hiver
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF470 Théâtre canadien-français et québécois des origines au milieu du XXe siècle

Après un survol de l’histoire du théâtre au Canada français, ce cours se penchera sur l’essor que ce genre littéraire a connu de 1950 à 1970. Les œuvres de dramaturges importants feront l’objet d’une attention particulière.

Il y aura des sorties culturelles obligatoires si les circonstances et le budget le permettent.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’automne
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF472 Théâtre francophone du Canada à l’époque contemporaine

Ce cours se penchera sur la production littéraire dramatique au Canada français depuis 1970. Il montrera la diversité et l’originalité de cette production en s’attachant aux œuvres de dramaturges importants.

Il y aura des sorties culturelles obligatoires si les circonstances et le budget le permettent.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’hiver
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF473 Théâtre français du XVIIe au XIXe siècle

Les étudiants inscrits à ce cours se pencheront sur des pièces de théâtre de grands dramaturges français du XVIIe siècle surtout, mais aussi des XVIIIe et XIXe siècles. Le cours embrasse différents genres, que ce soit la tragédie historique, la comédie-ballet, le drame romantique ou d’autres genres. À la fin du trimestre, les étudiants pourront distinguer des ressorts dramaturgiques, esthétiques et stylistiques de ces pièces tout autant qu’analyser leur teneur sociale, politique, morale ou psychologique. Ils seront également en mesure de voir comment elles font écho à leur époque et résonnent encore avec pertinence de nos jours.

Des sorties culturelles seront encouragées si les circonstances et le budget le permettent.

Nota(s) :
Cours offert tous les deux ans
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF474 Littérature française de 1945 à 1980

Le cours vise à offrir à l’étudiant une meilleure compréhension des mutations profondes qui s’opèrent dans le champ de la littérature française au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et qui forment le soubassement de la production contemporaine.

Par l’étude détaillée de plusieurs courants littéraires d’importance, tels que l’OuLiPo, et à travers des exemples précis, depuis l’« ère du soupçon » ouverte par le Nouveau Roman jusqu’à la mort des deux grandes figures que sont Roland Barthes et Jean-Paul Sartre, il s’agira de saisir les bouleversements engagés par les écrivains de ce temps sur les plans poétique et théorique, en les inscrivant dans leur contexte.

Préalable(s) :
FRF151, FRF152
Semestre :
Offert tous les deux ans, à l’automne
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF476 Littérature française de 1980 à aujourd’hui

Le cours vise à offrir à l’étudiant une connaissance approfondie du champ littéraire français actuel, en même temps qu’une compréhension de la spécificité même de la saisie du contemporain et des enjeux que cette saisie engage tant pour la littérature qu’hors de ses frontières.

Autour de 1980, une nouvelle génération d’écrivains voit le jour qui, quoiqu’elle hérite des expérimentations formalistes de ses aînés et de leurs préoccupations théoriques, met en œuvre un retour au récit et au romanesque. Cet infléchissement concerne également la pratique des écrivains de la génération précédente, dont l’écriture tend elle aussi à redevenir transitive, selon des modalités esthétiques diverses.

On s’attachera dans un premier temps à circonscrire ce moment charnière et à brosser le panorama des trente années qui ont suivi, avant d’étudier de manière détaillée plusieurs œuvres majeures de ce temps, en considérant notamment les innovations qui caractérisent leur relation au réel.

Préalable(s) :
FRF151, FRF152
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, a l’hiver
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF478 Les liens entre la littérature française et les arts (arts plastiques et musique)

Ce cours vise à faire connaître aux étudiants les multiples liens qui unissent la littérature aux autres arts. À l’issue de ce cours et par le biais d’analyses précises d’œuvres littéraires fictionnelles et de textes d’écrivains critiques d’art, l’étudiant découvrira les relations d’amour-haine qui lient les écrivains aux divers artistes de leur temps (mouvements esthétiques communs, solidarité ou au contraire rivalité des arts et des artistes). Par ailleurs, l’étudiant observera les fonctions et les représentations de l’objet artistique intégré au texte littéraire (Gavroche pris par Hugo à la Liberté guidant le peuple de Delacroix, la sonate de Vinteuil évoquée plus d’une fois dans Un amour de Swann, par exemple) et décrira la manière dont l’écriture aspire à devenir elle-même objet artistique (solidité sculpturale de l’œuvre littéraire pour les Parnassiens, œuvre cathédrale de Proust, par exemple).

Nota(s) :
Offert tous les deux ans
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF479 Discours et pouvoir

Ce cours vise, par le biais d’exposés magistraux et d’analyses de textes, à donner à l’étudiant une connaissance technique et théorique de différents discours qui représentent le pouvoir ou l’utilisent pour façonner l’opinion. On remontera d’abord à des siècles antérieurs pour bien illustrer les mises en discours du pouvoir en relation avec divers troubles sociaux (révolution, conscription, guerre, crise, récession, etc.). Grâce à la lecture d’essais, de pamphlets, de traités et de textes d’opinion, l’étudiant apprendra à déchiffrer les interférences entre les pouvoirs culturels, politiques, militaires, économiques et bureaucratiques et les productions discursives. Il verra aussi comment ces pouvoirs peuvent être encensés, critiqués ou rejetés en fonction d’argumentaires variables. L’étudiant se familiarisera à la fois avec plusieurs modes de domination et avec la façon dont des discours les ont objectivés. À la fin du cours, il aura acquis de précieuses compétences sur la représentation discursive du pouvoir, sa nature, son évolution et sa complexité.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF483 Civilisation canadienne-française avant le XXe siècle

Ce cours donnera un aperçu de l’évolution des principaux courants de pensée au Canada français, depuis le début de la colonie ( écrits de la Nouvelle-France) jusqu’au seuil du XXe siècle. L’accent sera surtout mis sur les différents thèmes et idéologies dans un contexte sociohistorique, sans pour autant négliger l’importance du style narratif des écrits. Nous y verrons la genèse de plusieurs genres littéraires : essai, récit de voyage, poésie, théâtre, conte et roman.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’automne
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF485 Civilisations francophones du Canada de 1900 à nos jours

Ce cours fait suite au FRF482 et, comme tel, continuera d’examiner les écrits qui mettent en évidence une identité collective, à l’intérieur et à l’extérieur du Québec, sans oublier, bien sûr, la portée universelle des thèmes et idéologies élaborés. Nous mettrons l’accent sur la prose narrative (contes et romans) et nous attarderons sur la musique populaire ainsi que sur l’œuvre de quelques monologuistes, toujours dans la perspective de l’élaboration d’une pensée nationaliste.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’hiver
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF493 Littératures de la francophonie canadienne hors Québec

Introduction à la littérature francophone canadienne hors Québec dans ses diverses manifestations. Étude des cultures canadiennes d’expression française---surtout acadienne, franco-ontarienne et franco-manitobaine---à travers leurs œuvres littéraires. Après un aperçu historique de la présence française au Canada entier, nous examinerons les rapports sociopolitiques et culturels entre les minorités francophones de l’Acadie, de l’Ontario et de l’Ouest canadien et, inévitablement, la relation de ces minorités avec le Québec. Mise en lumière du concept de la littérature de l’exiguïté par rapport à la quête identitaire et à l’évolution des minorités francophones dans le contexte du multiculturalisme.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’automne
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1

FRF495 La francophonie dans le monde

Ce cours étudiera la littérature et la culture des peuples francophones hors de la France, du Canada, et de l’Afrique. Il fera appel tout particulièrement à la littérature d’expression française des Amériques (les Antilles, la Louisiane), de l’Europe (la Belgique, la Suisse), et de la Polynésie française (la Nouvelle-Calédonie). Il analysera leurs principales étapes de croissance et, le cas échéant, il s’arrêtera sur l’importance de la tradition orale. Comme fil conducteur, il examinera la relation parfois difficile de ces littératures avec l’Hexagone. Le but du cours est de préparer l’étudiant à mieux comprendre les cultures francophones moins connues.

Nota(s) :
Destiné aux étudiants de deuxième, troisième ou quatrième année
Semestre :
Généralement offert tous les deux ans, à l’hiver
Engagement hebdomadaire :
3 - 0 - 6
Crédit(s) :
1
Date de modification