Le Comportement des fondations soumises aux charges uniformes et répétées

par Kianoosh Hatami, PhD, PEng

Les solutions courantes du comportement des fondations utilisant des approches analytiques qui emploient en générale des suppositions étroites pour la géométrie et le comportement du matériau. Les techniques expérimentales d'autre part ont d'autres limitations telles que les dimensions du modèle d'essai et les effets d'échelle. Les approches de modélisations numériques qui sont calibrées contre des résultats analytiques et expérimentaux fournissent un outil valable pour étudier le comportement des semelles de diverses tailles et de configurations soumises à une variété de conditions de mise en charge. La cible de l'étude courante est la réponse de charge-affaissement des fondations de ballast soumises au chargement de voie, qui est essentiel pour la conception et l'entretien des systèmes de ballast-voie. Les résultats mesurés d'affaissement des modèles à l'échelle réelle qui représente des fondations de ballast avec différents états de sous-grade soumis à des charges monotoniques et cycliques sont comparés aux résultats correspondants prévus en utilisant la simulation numérique. L'effet du renforcement géosynthetic pour améliorer la capacité portante et l'utilisation des fondations soumises au chargement statique et cyclique est étudié

Figure 1 : Schéma de la disposition de l'appareillage d'essai :
Figure 2 : Les granulats utilisés pour les modèles de fondations à l'échelle réduite :
Figure 3 : Les contraintes déviatorique des échantillons de granulats de fondations pour les essais tri-axiales :
Figure 4 et 5 : Schéma des essais pour les tonneaux avec les différents cas de conditions aux extrémités. Les quadrillages numériques de FLAC pour les cas d'essais avec des diverses profondeurs pour la fondation
Figure 6 : Le comportement de la charge-affaissement mesuré et prédit pour le modèle d'une fondation avec des granulats ronds pour des diverses conditions d'extrémité à la base : a) - d), profondeur de 250 mm; e) et f) , profondeur de 100 mm. a) base rigide; b) et e) base à rigidité moyenne (E=32 MPa); c) et f) base très compressible (E=1 MPa); base rigide + géotextile
Date de modification