Examen du Programme de Sciences politiques – Processus d’assurance de la qualité de l’établissement (PAQE) Mise à jour sur la mise en œuvre à la suite de l’Examen cyclique des programmes (ECP) de 2021

Le changement majeur est l’achèvement de la refonte du programme d’études en sciences politiques, qui était une recommandation de l’examen externe du PAQE de 2014. La recommandation a été mise en œuvre. D’autres recommandations, qui sont, de par leur nature, continues, tendent à ne pas relever de la responsabilité du département. Elles ont néanmoins donné lieu à des améliorations depuis l’examen externe initial. La réponse du département à la recommandation n° 7 est qu’il s’agit d’un enjeu appelé à réapparaître dans le cadre de l’examen du PAQE l’année prochaine, car il y a eu des retards à cet égard. Sinon, le département est bien placé en vue de son prochain examen cyclique qui aura lieu en 2022.

Plan de mise à jour de la mise en œuvre

Recommendation Suivi proposé et enjeux par rapport aux ressources Responsable principal du suivi Calendrier de mise en œuvre de la recommandation

Repenser le programme d’études (Recommandations n° 1 et 2)

  Directeur, Sciences politiques (en consultation avec les membres du département)

Tâche terminée.

Avec l’approbation du Comité des programmes de cours, le département a mis en œuvre une nouvelle approche concernant le diplôme de Sciences politiques qui comporte trois volets de cours. Il s’agit de volets différents des cinq domaines utilisés précédemment, qui devaient faire l’objet d’une refonte par le département à la suite de l’examen du PAQE.
Ajouter un cours sur les méthodes de recherche (Recommandation no 3) Activité terminée. Aucun suivi. Nouveau cours = POE/F 220   Tâche terminée
Améliorer les outils de recherche des étudiants (Recommandation no 4)

Intervention du recteur et du vice-recteur aux études (VRE) en vue de régler les problèmes conformément aux pouvoirs délégués par le Conseil du Trésor (CT).

 Recteur et VRE

 

 

En cours.
Garantir un soutien administratif aux étudiants (Recommandation n° 5) La situation était stable jusqu’en novembre 2021.

Directeur, Sciences politiques et doyen de la Faculté des arts

Le département dispose d’une assistante administrative. Depuis novembre 2021, elle est détachée auprès d’une autre division.

Adopter des pratiques d’embauche transparentes (Recommandation n° 6) Continuer de veiller à ce que, à l’avenir, l’embauche se fasse conformément aux politiques du Conseil du Trésor qui mettent l’accent sur la transparence et l’équité. Directeur, Sciences politiques et doyen de la Faculté des arts

En cours.

Le nouveau processus d’embauche en cours est mené selon les directives du CT.

Veiller à ce que les instructeurs possédant des qualifications incomplètes enseignent dans leur domaine d’expertise (Recommandation n° 7)

Confier les cours de fin de cycle à des membres militaire du corps professoral titulaire de maîtrise et aux instructeurs à temps partiel, autant que possible dans leur domaine d’expertise. Directeur, Sciences politiques et doyen de la Faculté des arts En cours.
Cesser de « rééquiper » les membres du corps professoral dans des domaines d’expertise n’étant pas les leurs (Recommandation n° 8) Veiller à ce que les instructeurs continuent à enseigner dans leur domaine d’expertise Directeur, Sciences politiques et doyen de la Faculté des arts Tâche terminée.
Examiner ce qui entrave l’exécution de travaux de recherche universitaires (Recommandation n° 9) Chercher des moyens de simplifier les processus internes Activité à l’échelle de tout le Collège En cours.

 

Date de modification